Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

1.000 jeunes Européens à Auschwitz pour adresser un message de paix

La communaté Sant'Egidio à Auschwitz
© Sant'Egidio
Appel pour la paix lancé par les jeunes de la communauté Sant'Egidio, Auschwitz, juillet 2012.
Partager

À partir du vendredi 19 juillet à Cracovie, (Pologne) quelque 1.000 jeunes Européens venus de seize pays doivent participer à la conférence internationale de la communauté Sant’Egidio. Objectif ? Lancer un grand message de paix à tout le continent.

Des jeunes venant de plusieurs pays d’Europe se retrouveront ce vendredi 19 juillet à Cracovie (sud de la Pologne), pour participer à la conférence sous le thème A global Frienship to live together in Peace (Une amitié et une fraternité mondiale pour vivre ensemble en paix, ndlr) dont l’objectif est de lancer un grand appel pour une paix nouvelle. Sur les réseaux sociaux, cet appel se propage avec le hashtag de l’évènement : #NoMemoryNoFuture (Pas de mémoire, pas d’avenir, ndlr).

L’un des temps forts de la rencontre doit être le témoignage de Lidia Maksymowicz, une survivante du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Elle a subi, en même temps que 700 autres enfants, les expériences médicales du docteur Mengele. Autre moment marquant de ces trois journées, la marche prévue pour les jeunes le 20 juillet sur les pas des déportés. Ainsi, c’est à Auschwitz que doit se dérouler un des points d’orgue de la rencontre, une cérémonie suivie par une prière pour la paix et pour une Europe sans divisions, sans hostilités ni exclusion. Cette prière doit retentir comme un appel, lancé à la veille du 80e anniversaire du déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, le 1er septembre 1939.

Prière, Pauvres, Paix

Née en 1968 à Rome, la communauté de Sant’Egidio compte aujourd’hui plus de 65.000 membres dans 73 pays en Europe, en Afrique, en Amérique et en Asie. Aujourd’hui, Sant’Egidio, que le pape François a rebaptisée « la Communauté des 3 P » (Prière, Pauvres, Paix), s’occupe des sans-abri, des enfants des rues, des personnes âgées et des migrants.

Lire aussi : Devant la communauté Sant’Egidio, le Pape appelle l’Europe à retrouver ses racines

Chaque année, dans l’esprit de la rencontre d’Assise de 1986 (première rencontre interreligieuse voulue par le pape Jean Paul II, ndlr), la communauté organise un pèlerinage pour la paix qui rassemblent des jeunes représentants de diverses religions.

Christus vivit : les meilleurs punchlines du pape François :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]