Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 24 mai |
Saints Donatien et Rogatien
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

La véritable joie du missionnaire provient de la conscience d’avoir été appelé par le Seigneur

POPE FRANCIS ANGELUS

Antoine Mekary | ALETEIA

Le pape François à la fenêtre du Palais apostolique, le 17 mars 2019, pendant l'Angelus.

I.Media - publié le 08/07/19

Loin d'être éphémère, la joie missionnaire revêt un caractère "indestructible", a déclaré le pape François lors de la prière de l'Angélus le 7 juillet 2019 de la fenêtre du Palais apostolique au Vatican.

En envoyant ses disciples en mission, le Seigneur leur donne des “instructions précises”, a pointé le pape en commentant l’Évangile du jour (Lc 10, 1-12.17-20). Or, la première des choses est de prier, a souligné le chef de l’Église catholique. La mission se fonde en effet sur une “prière itinérante”, qui requiert “détachement” et “pauvreté” mais aussi ”la liberté évangélique” de se mettre en route. À l’image du Royaume de Dieu, elle apporte “paix” et “guérison” et constitue un “témoignage”, loin de tout prosélytisme.


SAINT PAUL

Lire aussi :
Saint Paul, sans doute le meilleur coach pour la mission

Vécue ainsi, la mission se caractérise par la joie, a insisté l’évêque de Rome. Non pas une joie éphémère, liée au succès de l’accomplissement de la mission, mais bien une joie intérieure et “indestructible” enracinée dans la conscience d’avoir été appelé par le fils de Dieu. C’est véritablement cette joie qui fait de chaque disciple un missionnaire, a-t-il pointé.

Prier avec une “attitude missionnaire”

Par ailleurs, le souverain pontife a fait remarquer que le chiffre soixante-douze renvoyait à toutes les nations, préfigurant la mission de l’Église d’annoncer l’Évangile à tous. Cette demande du Seigneur est toujours “valide” aujourd’hui : chacun est invité à prier avec une “attitude missionnaire” pour que des ouvriers soient envoyés dans le “champs” du monde. En effet, la véritable prière chrétienne a une dimension universelle, a-t-il rappelé.


BURKINA FASO

Lire aussi :
Attaques au Burkina Faso : « Par capillarité, le chrétien devient l’ennemi désigné »

Après la prière de l’Angélus, le pape François a invité les fidèles à prier pour les victimes de l’attaque aérienne le 3 juillet d’un centre de migrants à Tajoura, en banlieue de Tripoli (Libye). Quelque 53 personnes, dont 6 enfants, ont été tuées. Ces frappes seraient le fait de l’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Khalifa Haftar. L’évêque de Rome a également eu une pensée pour toutes les victimes des massacres ayant eu lieu en Afghanistan, au Mali, au Burkina Faso ou encore au Niger. En Afghanistan, au moins 12 personnes ont trouvé la mort ce 7 juillet dans un attentat-sucide taliban. Le Burkina Faso, le Niger et le Mali ont quant à eux été touchés par plusieurs vagues d’attaques terroristes en juin et en juillet.

Tags:
Angelusburkina fasoLibyeMissionPape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement