Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Léonard de Vinci : le prêt exceptionnel du Vatican au château du Clos Lucé

Tapisserie La Cène Léonard de Vinci
La tapisserie représentant la Cène de Léonard de Vinci exposée au Clos-Lucé à Amboise.
Partager

Une copie de la célèbre Cène de Léonard de Vinci a été prêtée par les musées du Vatican au château du Clos Lucé à Amboise, dernière demeure de Léonard de Vinci, dans le cadre des 500 ans de sa mort. Un prêt unique car l’oeuvre n’était pas sortie d’Italie depuis cinq siècles.

Elle est exposée toute l’année dans les Musées du Vatican au milieu des peintures de Raphaël, et pourtant, la copie de la Cène de Léonard de Vinci, visible à Milan, demeure méconnue. Dans le cadre des célébrations de l’année 2019 en hommage au génie italien, le Clos Lucé a donc frappé fort en réussissant à obtenir ce prêt exceptionnel.

FOTO DIGITALE
© MUSEI VATICANI - GOVERNATORATO SCV

Cette copie, réalisée en tapisserie, n’était pas sortie d’Italie depuis le XVIe siècle, époque où elle a été réalisée. Faite de soie, fils d’or et d’argent et complétée d’une bordure en velours pourpre, elle reprend la mythique fresque que le maître toscan composa, entre 1494 et 1498, sur un mur du réfectoire du couvent de Santa Maria della Grazie à Milan. Ce panneau textile avait été commandé par le futur roi François Ier qui l’a offert, en 1533, au pape Clément VII de la famille des Médicis, à l’occasion des noces de sa nièce, Catherine de Médicis avec Henri de Valois, fils du souverain et héritier du trône. Des noces qui furent célébrées en grande pompe à Marseille.

Lire aussi : Vinci serait l’auteur de La Vierge à l’Enfant qui rit

Pour préparer son retour en France, la tapisserie s’est, au préalable, offert une seconde jeunesse dans les ateliers des Musées du Vatican, condition obligatoire pour sa première sortie hors d’Italie. Une restauration délicate et minutieuse qui aura duré plus d’un an, entre décembre 2017 et avril 2019. Il faut dire que la tapisserie est de taille ! Si elle présente quelques différences iconographiques, notamment dans le décor en arrière plan, elle a pour point commun avec la fresque ses dimensions impressionnantes : 5,13 mètres de haut sur 9,10 mètres de long.

La Cène de Léonard de Vinci tapisserie
Restauration de la tapisserie dans les ateliers des musées du Vatican.

Souvent intégrée à la vie de la Curie pontificale, ce textile historié a été exposé régulièrement lors de célébrations qui se déroulaient au Vatican, notamment le jour de la fête du Jeudi saint. Elle a également été exposée deux fois en 1929, sur la place Saint-Pierre, pour une procession eucharistique dite de « réconciliation », puis dans la cour du Belvédère pour accueillir la jeunesse catholique au cœur du nouvel État de la Cité du Vatican. Elle est actuellement visible au château du Clos Lucé jusqu’au 8 septembre prochain.

En images : ces oeuvres de Léonard de Vinci qui ne cessent de fasciner
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]