Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Par la prière, reconstruire l’Église !

ROSARY
Fred de Noyelle | GoDong
Partager

Objet de nombreuses critiques, l’Église et ses membres semblent parfois avoir perdu ce qui faisait le sens de la vie chrétienne. À l’occasion de la fête de saint Pierre et saint Paul, il est bon de se rappeler ce qui constitue le cœur de la foi en la Miséricorde.

Jeune enseignante, Marion s’engage pour faire découvrir et répandre la prière aussi largement que possible : « J’essaye de faire ce que je peux pour servir le Christ, de motiver les gens à prier. On a vraiment besoin de trouver une unité et de se rassembler dans la prière. » Invitant régulièrement ses amis à prier, elle propose sur Hozana de découvrir les chemins spirituels qu’elle a découverts et empruntés, en particulier la divine miséricorde.

Par ce travail, Marion espère contribuer à la beauté de l’Église. Une beauté que l’on oublie souvent, en regardant les péchés des uns et des autres. Le risque est donc d’oublier que par l’Église, le Christ vient précisément s’abaisser pour venir chercher chacun de nous. La Miséricorde Divine revêt une signification particulière : « C’est le Christ qui nous dit : Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs”. »

La recommandation du Christ

Pour Marion, la prière, l’amour, le pardon, la confiance en Dieu sont essentiels dans la vie chrétienne. Dans une époque de confusion, où les valeurs chrétiennes sont revendiquées de tout côté, la force des prières peut réunir l’Église autour de la Sainte Trinité et de la Vierge Marie : « Les messages de tous les saints, les apparitions de la Vierge Marie sont formels : notre moyen d’action c’est l’amour, le pardon, la prière, la méditation et la pratique de l’Évangile. »

Sans la prière, toutes les bonnes actions, tous les sacrifices peuvent, selon Marion, relever de l’esprit du monde. Même vaincre ce qui nous paraît être une tentation, si on ne laisse pas Dieu agir en nous, et même malgré nous, pour nous guérir, relève de l’orgueil. Saint Paul, le persécuteur, ministre chargé d’Église, et saint Pierre, le renégat, base de l’Église et de toutes les églises, illustrent chacun à leur manière la recommandation du Christ : « Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation ; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. »

En vivant de cette prière, saints Pierre et Paul ont créé une Église à la mesure du Christ, et non pas à la mesure des hommes — une Église dans laquelle on peut reconnaître la beauté de la Vierge Marie. Les souffrances, la croix n’étaient alors qu’une révélation du chemin d’Amour qu’ils ont ouvert pour tous les chrétiens.

La conversion de saint Paul en images :