Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 10 mai |
Saint Jean d'Avila
home iconAu quotidien
line break icon

La langue des signes, une option qui séduit de plus en plus les candidats au bac

BACCALAUREATE CERTIFICATE

By MIKE FOUQUE | Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 16/06/19

Reconnue comme une langue à part entière, la langue des signes française est proposée en option au baccalauréat. Et elle séduit de plus en plus les lycéens entendants.

La langue des signes française (LSF), discipline qui associe la gestuelle avec les expressions du visage pour communiquer avec des personnes sourdes et malentendantes, fait partie du programme des options au baccalauréat. De plus en plus populaire, elle est suivie aujourd’hui par quelque 3.000 lycéens en France. Interdite d’enseignement durant près d’un siècle jusque dans les années 70, la LSF a été reconnue comme langue à part entière en 2005 et suscite, depuis, un intérêt croissant chez des candidats au bac qui ne souffrent pas de surdité. Ils étaient moins de 200 à présenter l’épreuve en 2008 pour sa première édition et plus de dix fois plus cette année. Désormais cette discipline est enseignée dans 61 lycées.


STUDENT,TEST,EXAM

Lire aussi :
La prière peut-elle aider à réussir ses examens ?

Généralement, pour l’évaluation du baccalauréat en option langue vivante, il y a quatre notions (mythes et héros, espaces et échanges, lieux et formes du pouvoir, l’idée de progrès) sur lesquelles il faut travailler. Quant à la LSF, c’est différent, il n’y a rien à préparer. L’épreuve se déroule en silence. Le candidat doit tirer au sort une image ou un texte au hasard qu’il présentera après une demi-heure de préparation. L’élève a cinq minutes pour faire une explication du document et un quart d’heure pour répondre aux questions du jury. Les questions sont variées : elles peuvent aussi bien porter sur le texte ou sur la photo comme sur les motivations qui ont poussées le candidat interrogé à choisir cette option. Il n’y a bien évidemment aucune parole. Même le bonjour et l’au revoir se font en langue des signes.

En images : Les meilleures retraites spirituelles pour les jeunes :




Lire aussi :
Cette artiste crée des bijoux spéciaux pour les malentendants

Tags:
baccaulaureatÉducationlangues
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
3
MADAME ELISABETH
Mathilde de Robien
Que faut-il encore pour qu’Elisabeth de France soit déclarée bien...
4
WEB2-INDIA-FUNERAL-COVID-AFP-075_makhija-notitle210430_npA5k.jpg
Agnès Pinard Legry
Inde : les « anges de la miséricorde », un rempart de dignité fac...
5
Mathilde de Robien
Les trois résolutions de sainte Thérèse à la veille de sa premièr...
6
Agnès Pinard Legry
Enlèvements à Haïti : « Un des ravisseurs nous a demandé de prier...
7
Mgr Dieudonné Nzapalainga - archevêque de Bangui
Timothée Dhellemmes
[Vidéo] Le combat du « cardinal courage » pour la paix en Centraf...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement