Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Mgr Matthieu Rougé : « Oui, la vie a toujours du sens »

nounou bébé enfant
© Shutterstock
Partager

Les évêques d'Île-de-France invitent à se retrouver le 21 mai prochain à Paris en l'église Saint-Sulpice (VIe) pour la 11e édition de la Veillée pour la vie. Aleteia a rencontré Mgr Matthieu Rougé, évêque de Nanterre.

Aleteia : Monseigneur, pouvez-vous nous dire où aura lieu cette 11e veillée pour la vie et comment elle se déroulera ? 

Mgr Matthieu Rougé : Il s’agit d’un événement francilien. En raison de l’incendie de Notre-Dame, cette édition aura lieu à Saint-Sulpice. Cela nous permet de découvrir que la cathédrale est la basilique métropolitaine pour toute l’Île-de-France. C’est la première fois que cette veillée se tiendra hors les murs de Notre-Dame. Nous ne savons pas combien de personnes seront présentes mais nous avons eu du monde chaque année. Les années précédentes ont rassemblé entre 1.000 et 2.000 personnes. Nous commencerons la veillée par un temps de louange car nous souhaitons rendre grâce pour ce don de la vie. Puis il y aura quatre témoignages, une prédication de Mgr Michel Aupetit, un temps avec des intentions de prière.

Le thème choisi cette année est « Dans l’épreuve choisis la vie ». Quel lien faites-vous entre l’épreuve et la vie ?
Quand on est dans la souffrance le désespoir, la diminution des forces, nous croyons comme chrétiens que l’on peut toujours choisir la vie. En tant que chrétiens, nous disons « oui, la vie a toujours du sens ».

Cette 11e édition aura-t-elle une tonalité particulière ?
Ce qui donne une couleur particulière, ce sont de nombreuses choses. Cette veillée se prépare depuis des semaines et des mois. Cette année est marquée par la révision des lois de bioéthique. Celle-ci nous montre l’importance du regard sur la filiation. Au cours de la veillée, nous aurons le témoignage d’un jeune homme qui a été atteint d’un cancer quelques temps après son mariage, auquel on avait proposé de congeler son sperme afin de pouvoir continuer à procréer. Il ne l’a pas fait et pourtant, aujourd’hui, il est père. Je pense également au témoignage d’un officier français très gravement blessé au cours d’une opération extérieure. Il s’est retrouvé très diminué et avait perdu le goût de la vie. En faisant ce choix profond de la vie avec le Seigneur, il en a retrouvé le goût. Nous aurons également un témoignage lié à une transplantation rénale, donc à la transplantation d’organes, et une autre d’un jeune des banlieues qui a eu une vie très compliquée et qui a réussi à trouver sa place dans la vie. Il y a beaucoup de sujets autour de la vie dans notre société.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]