Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 juillet |
Saint Antoine-Marie Zaccaria
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Quelle est la différence entre un évêque et un archevêque ?

BISHOP CROSS

Philippe Lissac - Godong

Mgr Michel Aupetit

Alain Kléan - publié le 07/12/17

Monseigneur Michel Aupetit a été nommé archevêque de Paris le 7 décembre 2017 par le pape François. Mais quelle est la différence entre un évêque et un archevêque ?

Monseigneur Michel Aupetit a été nommé archevêque de Paris. Ce titre lui confère une primauté d’honneur sur les évêques « suffragants », c’est-à-dire sur les évêques de sa province ecclésiastique. En d’autres termes, il est à la tête d’une province ecclésiastique. La France en compte quinze, chacune ayant des spécificités historiques ou territoriales. La province ecclésiastique de Paris compte ainsi les sept diocèses de l’Île-de-France ainsi que celui aux Armées. La province de Bordeaux n’en compte « que » trois, celle de Rennes la bagatelle de huit.


BISHOP MICHEL AUPETIT

Lire aussi :
Mgr Michel Aupetit, nouvel archevêque de Paris

Est-ce à dire qu’un archevêque a autorité sur les autres évêques de la province ? Non. L’archevêque bénéficie selon le droit canonique et souvent en vertu d’anciens privilèges attachés à son diocèse d’une dignité supérieure à celle d’un simple évêque. Mais un évêque reste seul le patron de son diocèse puisqu’il représente la continuité apostolique en tant que descendant des apôtres. En revanche les évêques d’une même province sont appelés à la diriger de façon collégiale. Être archevêque c’est donc avoir sur les autres évêques d’une province une certaine juridiction mais pas de supériorité d’ordre. Plus prosaïquement, son rôle est d’organiser la coopération entre les diocèses de la province, mais chacun d’entre eux conservera sa juridiction spirituelle sur son diocèse.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement