Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconAu quotidien
line break icon

Couple : comment accepter les différences de l'autre

PARA NA BRZEGU JEZIORA

Shutterstock

Marzena Devoud - Publié le 13/05/19

Avec le temps, les particularités de chacun, d’abord attirantes, peuvent être aussi à la source de nombreux conflits. Si accepter les différences n’est pas toujours facile, cela peut en revanche enrichir la relation de couple.

Les différences qui séparent les conjoints sont souvent à l’origine même de leur histoire d’amour. Ce sont elles qui invitent à aller vers l’autre, elles qui rendent l’un attirant vers l’autre et réciproquement, parce que l’on découvre justement qu’il est unique… Ne dit-on pas « Je l’aime parce qu’elle n’est pas comme les autres » ?


RUSSIAN NESTING DOLLS

Lire aussi :
L’amour conjugal, c’est comme les poupées russes

Passés les premiers temps d’euphorie, il est fréquent que les différences se transforment en contraires. Ces particularités qui attiraient comme un aimant deviennent paradoxalement insupportables. Pourquoi ? Parce qu’inconsciemment, en voulant construire quelque chose de durable avec l’autre, on s’imagine qu’il faut être d’accord sur tout. Une fois la nouveauté et la découverte dépassées, les différences de l’autre apparaissent de plus en plus comme des défauts. Le prince n’est plus aussi charmant qu’on l’imaginait. La conséquence, souvent, c’est un grand désenchantement, vécu comme la fin de l’amour.

Apprivoiser les différences

Pourtant, c’est vraiment quand on reconnaît ce qui fait la particularité de l’autre que naît l’amour. On peut alors l’aimer pour ce qu’il est réellement. C’est ce que les spécialistes appellent l’« amour mature ». Il survient au moment où chacun sait, dans le couple, renoncer à former cette union idéale et imaginaire souvent imposée par les clichés ou l’éducation. Alors, les conjoints transforment leur relation en une création unique.


COUPLE; CONVERSATION

Lire aussi :
Couples, cultivez l’art de la conversation !

En conséquence, plutôt que de chercher à détruire ces différences qui, au final, donnent du sel à la relation et la nourrissent au quotidien, pourquoi ne pas tenter de les apprivoiser ? Pour le philosophe, Frédéric Lenoir, auteur de La puissance de la Joie, l’amour véritable n’étouffe pas l’autre, il lui apprend à mieux respirer. Pour l’amour rien n’est pire que la fusion. Dans sa forme la plus authentique, l’amour relie deux êtres autonomes ».

Il est fondamental de reconnaître les différences de l’autre. « Il aime se lever tôt, moi je suis couche tard», « Elle préfère la mer, moi la montagne »… Les énumérer, les apprécier chacune peut amener à voir l’autre tel qu’il est, et non tel qu’on l’imagine. Cette meilleure connaissance de l’autre — et de soi — aidera à résoudre plus facilement les conflits engendrés par ces mêmes divergences.

Découvrez ces 12 secrets des couples heureux :
Tags:
Couple
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : Mgr Aupetit invite ...
Domitille Farret d'Astiès
Après The Voice, les prêtres orthodoxes sorte...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement