Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Bientôt une cathédrale éphémère en bois sur le parvis de Notre-Dame ?

Partager

Interrogé ce matin sur CNews, le recteur de Notre-Dame de Paris, Mgr Patrick Chauvet, a annoncé son intention de faire construire une "cathédrale éphémère en bois" sur le parvis de Notre-Dame afin d'accueillir la foule qui se presse chaque année dans ce lieu symbolique de Paris.

« Je veux un lieu qui soit beau, symbolique et attirant pour accueillir les touristes », a indiqué ce matin sur CNews Mgr Chauvet, le recteur de Notre-Dame de Paris qui manifestement, se tourne vers l’avenir. « Il y a des millions de touristes chaque année, il faudra bien un lieu pour les accueillir », a-t-il ajouté en évoquant la construction d’un lieu éphémère, une cathédrale en bois, ouverte aux curieux comme aux croyants. « Nous pourrions faire un lieu d’accueil avec des prêtres pour parler, des ventes de cartes postales… tout est possible, il faut imaginer ! »

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a encouragé ce projet et accepté de prêter « une partie du parvis » pour la construction de cette église en bois. Un bâtiment qui resterait sur place tout le temps des travaux, soit cinq ans, tel que l’a annoncé Emmanuel Macron. Drôle d’idée que cette cathédrale éphémère ? « La finalité, c’est que la cathédrale est toujours vivante ! », a conclu le recteur.

Victime d’un incendie lundi soir, la cathédrale Notre-Dame de Paris, sanctuaire le plus visité d’Europe, a été partiellement détruite, la flèche qui la surplombait ainsi qu’une grande partie de son toit s’effondrant sous l’effet des flammes. L’enquête, ouverte lundi soir par le parquet de Paris pour « destruction involontaire par incendie », est toujours en cours.

L'intervention des pompiers lors de l'incendie de Notre-Dame de Paris :
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]