Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Poitiers : à l’abbaye Sainte-Croix, un nouvel oratoire pour exposer la relique de la Vraie Croix

© Abbaye Sainte-Croix de Saint-Benoît.
Projet pour le nouvel oratoire à l'abbaye Sainte-Croix.
Partager

Cela fait 1450 ans qu’elles conservent ce trésor avec soin. Les sœurs de l’abbaye de Sainte-Croix à Saint-Benoît, près de Poitiers, abritent au cœur de leur abbaye une relique de la Vraie Croix. Rarement exposée aux fidèles, la communauté a décidé de lui redonner toute sa place en aménageant un oratoire pour sa dévotion.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

« Jusqu’à aujourd’hui, nous exposions le reliquaire un dimanche par mois pendant 1h30 », explique sœur Martina, 80 ans, religieuse bénédictine depuis plus d’un demi-siècle à l’abbaye Sainte-Croix. « Mais nous avons décidé de lui offrir un cadre plus approprié en aménageant un oratoire tout neuf », ajoute-t-elle. Cette relique de la Vraie Croix, offerte à sainte Radegonde, reine des Francs et fondatrice de l’abbaye en 552, par l’empereur de Constantinople, Justin II, n’a jamais bougé depuis son arrivée. Cela fait 1450 ans qu’elle est sous la protection de la communauté.

© Abbaye Sainte-Croix
Le reliquaire dans lequel est conservée la relique de la Vraie Croix, à l'abbaye Sainte-Croix.

Un reliquaire médiéval unique

Conservée dans un reliquaire très précieux – de style byzantin recouvert d’émaux et classé monument historique – la relique n’attire pas que les fidèles mais aussi les chercheurs et historiens de l’art. « De nombreux scientifiques et universitaires demandent régulièrement à avoir accès au reliquaire en raison de sa qualité artistique », précise la sœur. Les musées français et étrangers demandent également souvent à la communauté de pouvoir emprunter l’objet le temps d’une exposition. Des demandes toujours refusées par les sœurs, soucieuses de préserver le caractère sacré du reliquaire. Avec ce nouvel oratoire, l’accès à celui-ci sera ainsi facilité bien que la communauté souhaite que le lieu ne se transforme pas en musée.

Aménagé dans la sacristie, l’oratoire sera accessible en passant par l’église. Une porte sécurisée et une niche spéciale, protégée par une vitre incassable, seront mis en place pour assurer la protection de la relique. « L’aménagement a été conçu par un maître d’ouvrage, ami de la communauté », précise sœur Martina. Les travaux, qui ont déjà commencé, s’élèvent à 130.000 euros. Un coût que ne peut supporter la petite communauté, constituée seulement de neuf sœurs. Les sœurs ont donc décidé de lancer un appel aux dons via la plateforme Credowfunding. La fin du chantier, prévue pour Pâques, sera suivie par une inauguration officielle, le 19 novembre 2019, date d’anniversaire de la réception de la relique.

© Wikimedia commons
Pupitre de sainte Radegonde.

Si le reliquaire de la Vraie Croix est bien la pièce maîtresse du trésor de l’abbaye, les sœurs possèdent d’autres pièces exceptionnelles, non montrées au public, mais d’une valeur inestimable. Parmi elles, une croix de procession du VIe siècle, autrefois recouverte d’émaux, mais aussi le pupitre de sainte Radegonde, petit meuble sculpté inscrit aux monuments historiques, constitué d’un panneau sculpté décoré de motifs christiques et du symbole des évangélistes. Un pièce essentielle du trésor qui sera, peut-être un jour, visible du grand public.

En images : ces reliques attribuées au Christ
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]