Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Loto du Patrimoine : la Monnaie de Paris s’associe à la Mission Bern

© Monnaie de Paris
Partager

La Monnaie de Paris a lancé lundi 25 mars une nouvelle collection de vingt-trois pièces d'Histoire dont la vente contribuera au financement de la restauration du patrimoine.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Pour la deuxième édition du Loto du Patrimoine, la Monnaie de Paris a décidé de s’associer à la Mission Bern pour aider au financement des édifices en périls. Le 1er février, elle a d’ailleurs signé une convention de partenariat avec la Fondation du Patrimoine à la rotonde ferroviaire de Montabon (Sarthe). Lundi dernier, lors du grand lancement officiel, douze pièces sur les vingt-trois ont été dévoilées. Formant la collection « Pièce d’Histoire », elles revisitent l’Histoire de France.

Pensée en collaboration avec Stéphane Bern, cette toute nouvelle collection représente des grandes figures de l’Histoire de France. Dagobert, d’Artagnan ou encore Louis XIV, il y en aura pour tous les goûts. Le petit plus ? Sur douze étuis en carton, les pièces sont représentées accompagnées d’images des personnages ou événements leur correspondant et, au verso, Stéphane Bern a rédigé des petits textes qui les racontent de manière vivante.

© Monnaie de Paris

Outre les grands personnages historiques, quatre pièces seront consacrées à des symboles forts : la Tour Eiffel, le « 14 juillet », la « Déclaration des droits de l’Homme et du citoyen » mais aussi aussi « la France », reprenant le design de la pièce de dix francs frappée en 1974.

© Monnaie de Paris

Pour chaque monnaie achetée, un euro sera versé à la Fondation du Patrimoine. Le prix des pièces oscille entre 13 et 200 euros. Les monnaies Dagobert, Guillaume le Conquérant, Les Templiers, Guerre de Cent ans, D’Artagnan, Louis XIV, Louis XVI, Napoléon et Tour Eiffel sont vendues 13 euros. Les pièces de 50 euros « Le 14 Juillet » et « Déclaration des droits de l’Homme » sont vendues 59 et 63 euros. La pièce « La France » est vendue, quant à elle, à sa valeur faciale de 200 euros. Actuellement, elle peuvent être achetées directement à la Monnaie de Paris mais aussi dans certaines maisons de presse.

Pour découvrir les pièces, cliquez sur la diaporama :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]