Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cinq idées pour fêter les saints patrons à la maison

©My_Inspiration/Shutterstock
Partager

Et si vous fêtiez les saints patrons de votre famille d’une manière particulière ? Si les anniversaires sont bien souvent des incontournables, les fêtes sont moins bien loties. Elles sont pourtant une belle occasion de découvrir la vie d’un saint et d’en faire un modèle.

« Les saints surprennent, dérangent, parce que leurs vies nous invitent à sortir de la médiocrité tranquille et anesthésiante », écrit le pape François dans son exhortation Gaudete et Exultate. Fêter un saint patron, c’est justement se remémorer sa vie, son œuvre, ses actions. Une belle piqûre de rappel pour « sortir de la médiocrité », et un beau cadeau à offrir à son conjoint, ses enfants et à soi-même. En outre, les fêtes permettent de souligner un attachement particulier à un saint, ou tout du moins de témoigner de sa foi en mettant à l’honneur un disciple du Christ.

Lire aussi : Christiane Rancé : « Le culte des saints n’a rien d’un opium que l’Église dispense »

Toujours dans Gaudete et Exultate, le Pape appelle chacun à la sainteté et met en avant des saints qui nous y encouragent et nous accompagnent. « Peut-être leur vie n’a-t-elle pas toujours été parfaite, mais, malgré des imperfections et des chutes, ils sont allés de l’avant et ils ont plu au Seigneur ». Un saint patron peut en ce sens devenir un véritable compagnon, qui nous entraîne à la sainteté car « les saints qui sont déjà parvenus en la présence de Dieu gardent avec nous des liens d’amour et de communion ». Il est aussi un intercesseur bien placé auprès de Dieu. « La troupe des saints de Dieu me protège, me soutient et me porte », a dit Benoît XVI lors dans son homélie lors de son inauguration solennelle le 24 avril 2005. Le fêter chaque année est ainsi une manière de lui rendre grâce pour cette mission. Petits cadeaux ou coutumes festives, voici quelques idées afin de fêter dignement les saints qui vous sont chers.

Faire choisir le menu du dîner

La fête d’un saint patron peut être l’occasion de dîner en famille, selon un menu choisi et « commandé » à l’avance par l’intéressé. Faire plaisir, bousculer les habitudes (parce qu’en principe, chez vous, ce ne sont pas les enfants qui décident !), faire fi des recommandations nutritionnelles le temps d’un repas (ne pas s’étonner si les fruits et légumes ne sont pas au programme), marqueront un temps joyeux et convivial en l’honneur du saint fêté.

Visiter un lieu en lien avec le saint

Ceci demande un peu de préparation en amont mais cela vaut le coup ! Près de chez vous, dans une église ou dans un musée, il y a sûrement un endroit qui renferme un vitrail, un tableau ou une statue représentant le saint que vous vous apprêtez à fêter. Sans aller jusqu’à Ars, pour les Vianney, ou à Lisieux pour les Thérèse, il y a de fortes chances pour que l’église la plus proche de chez vous possède une petite statue ! Un joli but de balade, qui sera l’occasion de se recueillir devant le saint.

Lire aussi : Ces maisons qui ont vu grandir des saints

Raconter l’histoire du saint

Raconter la vie du saint, que vous trouvez facilement sur nominis, au lieu de la traditionnelle histoire du soir, permet à l’enfant de découvrir l’histoire de son saint patron, de s’y identifier parfois et de puiser quelques exemples qui ne manqueront pas d’élever son âme. C’est aussi l’occasion de lui expliquer le choix de son prénom, si ce choix a été fait en lien avec son saint patron.

Aller à la messe

Aller à la messe, ou encore faire dire une messe, le jour de la fête est une belle manière de rendre grâce pour la protection qui est accordée à celui ou celle qui porte le nom du saint. Une manière d’ancrer dans sa vie quotidienne l’attachement que l’on peut avoir pour son saint patron.

Lire aussi : Ces noms de saints qui sont devenus des prénoms

Offrir un petit cadeau en lien avec le saint

Fêter un saint patron est aussi l’occasion de faire un cadeau à son protégé. Un pieux cadeau qui fasse plaisir et en même temps qui lui rappelle sa vocation de chrétien. Cela peut être un livre sur la vie du saint, il en existe pour tous les âges, un petit cadre à accrocher dans sa chambre, ou encore un magnet à coller sur le frigo, histoire de ne pas l’oublier une fois sa fête passée !

Les cadres de saint patron de l’Atelier de Rosbo :

@Atelier de Rosbo
Tableau encadré Saint Joseph de l'Atelier de Rosbo

Les magnets d’A petits pas Créations :

@A petits pas Créations
Magnets saints-patrons d'A petits pas Créations
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]