Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Il escalade une tour de La Défense pour voler au secours de N-D. de Paris

© BERTRAND GUAY / AFP
Alain Robert grimpant la tour Engie (La Défense) le 25 mars 2019.
Partager

Le Spiderman français, Alain Robert, a escaladé la tour Engie de La Défense le 25 mars afin d'alerter l'opinion de la nécessité de sauver la cathédrale Notre-Dame de Paris.

On l’appelle le Spiderman français. Ce lundi, Alain Robert s’est attaqué à la tour Engie, située dans le quartier de La Défense (Île-de-France). Il a fallu 45 minutes au grimpeur âgé de 56 ans pour gravir la tour haute de plus de 170 mètres, à mains nues et sans assistance. Son but ultime ? En-dehors des sensations fortes qu’il semble apprécier, Alain Robert souhaitait hausser la voix. « Cette nouvelle escalade clandestine est un coup de cœur et un coup de gueule pour sauver Notre-Dame-de Paris : c’est le patrimoine français qui est en train de s’effondrer », a-t-il expliqué à l’AFP. Il n’a cependant pas voulu escalader la cathédrale elle-même, estimant que ce « ne serait pas très bien vu » car « c’est un monument protégé ».

« Cent cinquante millions d’euros sont nécessaires pour restaurer la cathédrale », a-t-il ajouté. Une information confirmée par André Finot, chargé de la communication de la cathédrale. « Alain Robert n’est pas entré en contact avec nous mais il a dû voir un reportage sur Notre-Dame. Nous avons effectivement besoin de 150 millions d’euros pour restaurer entièrement la cathédrale. Nous avons déjà commencé certains travaux et nous travaillons main dans la main avec l’État », explique-t-il à Aleteia. En raison du caractère illégal de son acte, le grimpeur a été arrêté par la police une fois au sommet de la tour. On espère cependant que sa prouesse suscitera des émules, sinon il ne manquera pas de venir nous sonner les cloches.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]