Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand art et spiritualité se rejoignent, la présence de Dieu n’est pas loin

© Benoît de Baenst et Aude Carré-Sourty.
Au cœur du mystère, par le père Benoît de Baenst et Aude Carré-Sourty.
Partager

Si vous avez envie de beauté en ces temps troublés, Aleteia vous propose de découvrir "Au cœur du mystère", un bel ouvrage où la peinture d’une artiste lumineuse entre en dialogue avec les poèmes d’un prêtre théologien belge.

L’histoire est belle, le résultat superbe. Le livre d’art Au cœur du mystère a été présenté à Bruxelles début février. Un ouvrage qui raconte la rencontre et le dialogue entre deux artistes. D’un côté, Aude Carré-Sourty, 47 ans, artiste peintre française installée à Bruxelles depuis neuf ans et reconnue pour ses tableaux sur plaques d’aluminium à la lumière envoûtante. De l’autre, le père Benoît de Baenst, prêtre belge de 45 ans, membre de la communauté de l’Emmanuel, docteur en théologie et poète à ses heures. Aude et le père Benoît se rencontrent par la paroisse, à Bruxelles, où ils vivent tous les deux. Aude travaille dans un atelier d’artistes d’où sortent ses grandes toiles de ciels variés, le Père Benoît se partage entre sa paroisse et les cours qu’il donne à l’Institut d’Études théologiques de Bruxelles.

© Benoît de Baenst - Aude Carré-Sourty.
Le père Benoît de Baenst et Aude Carré-Sourty.

Souffrance et espérance

Lors d’un dîner avec Aude et son mari, le père Benoît, en confiance, lit quelques-uns des poèmes qu’il écrit depuis 2010, dans des moments où il se sent  » en présence du Seigneur ». Aude est immédiatement emballée. Et c’est là que son légendaire charisme entre en jeu. Car, sous sa joie débordante et son énergie incroyable, Aude se bat depuis douze ans avec un cancer qui lui laisse peu de répit. De rechutes en rémissions, c’est dans ses œuvres que l’on peut découvrir ses souffrances, qu’elle appelle pudiquement « ses périodes sombres », mais aussi sa profonde espérance et sa grande foi, « ses périodes joyeuses ». Et pour elle, c’est une certitude, le père Benoît ne doit pas garder ses poèmes pour lui seul ! Et pourquoi pas les illustrer avec ses toiles qui semblent si bien y répondre ?

© Aude Carré-Sourty - Benoît de Baenst
mockups-design.com

Tous les bénéfices reversés

De son côté, le père Benoît est plus partagé à l’idée de publier ses écrits personnels, mais Aude est tenace. « Si tu ne les publie pas, c’est comme si je n’exposais plus mes tableaux ! » Le théologien belge finit par se plier à la volontaire artiste française, à la condition expresse qu’il ne touche pas un centime d’un potentiel succès ! Qu’à cela ne tienne, tous les bénéfices de la vente de l’ouvrage seront donnés à la Maison Saint-Joseph de Namur, qui accueille chaque année une vingtaine de jeunes garçons en année propédeutique.

Et le résultat est là ! Un très beau livre, mélange réussi d’art et de spiritualité. Les peintures d’Aude, pleines de lumière et de profondeur touchent les âmes autant que les mots du père Benoît. « Mes peintures sont des invitations à des voyages intérieurs », dit-elle joliment. « C’est un véritable dialogue, une correspondance entre deux formes de prières », conclut le père Benoît, soulagé des premiers retours de lecteurs touchés par ce voyage au cœur du mystère.

©  Aude Carré-Sourty - Benoît de Baenst

Au cœur du mystère, par Aude Carré-Sourty et le père Benoît de Baenst, mars 2019.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]