Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vivre le Carême en ligne avec les dominicains

Frère Benoît Ente.
Partager

« Convertissez-vous et croyez à l’Évangile ». Afin d’accompagner au mieux les chrétiens sur leurs chemins de foi, les dominicains proposent à chacun de suivre une retraite en ligne, appelée « Carême dans la ville », autour de cette parole de l’Évangile : « Ta foi t’a sauvée ».

Et si Internet devenait une source de méditation pendant le Carême ? Depuis 2003, les dominicains proposent une retraite en ligne afin que chacun, même les plus débordés, puisse vivre pleinement ce temps liturgique fort. Baptisée Carême dans la Ville, cette « retraite connectée » compte déjà près de 130.000 inscrits cette année. Le thème choisi pour l’édition 2019 : « Ta foi t’a sauvée » (Luc 7, 50). « Cette phrase, qui revient six fois dans l’Évangile, est centrale dans l’enseignement de Jésus », rappelle frère Benoît Ente, entré en 2003 chez les dominicains et qui travaille depuis 2015 dans l’équipe de Carême dans la Ville. « Jésus l’a adressé à quatre personnes différentes, des exclus, des méprisés, des intouchables. Aujourd’hui, ils sont nos guides sur le chemin du salut, que leur foi devienne la nôtre ».

Aleteia : Comment est née la retraite en ligne Carême dans la Ville ?
Frère Benoît Ente : Elle est née dans la tête de frères dominicains qui étudiaient à Lille, en 2003. Ils ont eu l’idée pour le carême de proposer une conférence filmée par semaine avec une méditation quotidienne envoyée par mail. En 2011, les retraites en ligne ont connu un véritable essor avec le développement de propositions spécifiques en fonction des tranches d’âge et des temps liturgiques : Carême dans la Ville, Avent dans la Ville, ThéoDom, Théobule…

Concrètement, que contient-t-elle ?
Le thème de la retraite de carême de cette année est « Ta foi t’a sauvée ». À partir de cette phrase, nous proposons chaque jour aux retraitants une méditation de la Parole de Dieu. Chaque samedi, une série vidéo, « La foi en actes », présente avec le langage des youtubeurs les joies et difficultés de la mise en œuvre de la foi. On propose ainsi de réfléchir sur le jeûne, comment s’engager pour la planète, apprendre à lire la Bible… Autant d’actes du quotidien pas évidents à poser mais qu’il faut encourager. Chacun peut piocher à son rythme ce qu’il veut pour composer sa retraite. Côté technologique, la retraite est accessible via les applications Androïd et Apple mais également en podcast. Petite nouveauté 2019, le retraitant peut également recevoir les méditations quotidiennes directement sur Messenger.

Pourquoi avoir retenu comme thème « Ta foi t’a sauvée » ?
Ce thème nous a tout particulièrement intéressé car c’est une phrase qui revient six fois dans l’Évangile et que Jésus adresse à quatre personnes différentes : une pécheresse, une femme jugée impure, un homme aveugle de naissance et un lépreux. À chacun, Jésus a dit ta foi t’a sauvé. Tous, ils ont cru en Jésus. Eux, les exclus des banquets, les méprisés, les intouchables, les invisibles ont cru que Jésus serait des leurs et cette foi les a sauvés. Aujourd’hui, ils sont nos guides sur le chemin du salut, que leur foi devienne la nôtre.

En quoi cette retraite s’inscrit-elle dans le charisme dominicain ?
Les dominicains sont un ordre prêcheur, leur charisme est d’annoncer la Bonne Nouvelle et d’utiliser tous les moyens disponibles pour mener à bien cette prédication. Pour toucher les gens dans leur quotidien, nous devons utiliser les mêmes moyens qu’eux. Et Internet est un moyen unique d’apporter à chacun une parole de vie, une parole nourrissante ! Malheur à nous si nous ne nous saisissons pas de cet outil pour évangéliser ! On a longtemps vu Internet comme quelque chose de nocif mais c’est l’usage qui peut être mauvais. Notre idée est de redonner sa juste place à l’outil technologique. Sur le plan théologique, comme Dieu s’est fait homme pour parler de Dieu à la manière des hommes, nous utilisons les moyens des hommes pour leur parler de Dieu.

Avez-vous un message particulier à transmettre en ce début de Carême ?
Oui, il me vient d’un moine cistercien : le Carême c’est manger un peu moins, prier un peu plus et aimer beaucoup plus. Bon Carême à tous !

En partenariat avec

newsoul
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]