Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 juin |
Saint Cyrille d'Alexandrie
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Pape François : « On ne dialogue pas avec le diable »

WEB3 POPE SUNDAY ANGELUS HISTORY OF JOHN XXIII Vincenzo PINTO AFP000_QG0O0

Vincenzo PINTO | AFP

La rédaction d'Aleteia - avec I.Media - publié le 11/03/19

Il ne faut pas répondre à la tentation du diable « par le dialogue mais par la parole de Dieu », a exhorté le pape François en ce premier dimanche de Carême.

Comme il l’a fait avec Jésus, Satan indique aux hommes trois voies pleines de fausses promesses : l’avidité de la possession, la gloire humaine et l’instrumentalisation de Dieu à son propre avantage. Ces « trois chemins » proposés également par le monde, donnent « l’illusion de pouvoir obtenir le succès et le bonheur », a déclaré le pape François ce dimanche 10 mars depuis la fenêtre du Palais apostolique au Vatican, avant de réciter l’Angélus.




Lire aussi :
Les tentations du Christ au désert : plus actuelles que jamais !

Ces voies « nous séparent de Dieu, car elles sont l’œuvre de Satan ». En ne cédant pas à trois reprises à la tentation, Jésus « nous montre les remèdes » : la vie intérieure, la foi en Dieu, la certitude de son amour. Jésus « ne répond pas à la tentation du diable par le dialogue mais par la parole de Dieu », a-t-il souligné avant de rappeler : « On ne dialogue pas avec le diable ». « Profitons donc du Carême, en tant que moment privilégié pour nous purifier, pour expérimenter la présence consolante de Dieu dans nos vies », a ensuite exhorté le souverain pontife.




Lire aussi :
Comment se protéger des attaques les plus fréquentes du diable

Tags:
CarêmeDiablePape Françoistentation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour



Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement