Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pape François : « On ne dialogue pas avec le diable »

Vincenzo PINTO | AFP
Partager

Il ne faut pas répondre à la tentation du diable « par le dialogue mais par la parole de Dieu », a exhorté le pape François en ce premier dimanche de Carême.

Comme il l’a fait avec Jésus, Satan indique aux hommes trois voies pleines de fausses promesses : l’avidité de la possession, la gloire humaine et l’instrumentalisation de Dieu à son propre avantage. Ces « trois chemins » proposés également par le monde, donnent « l’illusion de pouvoir obtenir le succès et le bonheur », a déclaré le pape François ce dimanche 10 mars depuis la fenêtre du Palais apostolique au Vatican, avant de réciter l’Angélus.

Ces voies « nous séparent de Dieu, car elles sont l’œuvre de Satan ». En ne cédant pas à trois reprises à la tentation, Jésus « nous montre les remèdes » : la vie intérieure, la foi en Dieu, la certitude de son amour. Jésus « ne répond pas à la tentation du diable par le dialogue mais par la parole de Dieu », a-t-il souligné avant de rappeler : « On ne dialogue pas avec le diable ». « Profitons donc du Carême, en tant que moment privilégié pour nous purifier, pour expérimenter la présence consolante de Dieu dans nos vies », a ensuite exhorté le souverain pontife.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]