Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Sommet sur les abus sexuels : les larmes du cardinal Tagle

Le cardinal Tagle, archevêque de Manille, a prononcé le 21 février un discours émouvant au début du sommet sur les abus sexuels au Vatican.
Partager

« Nous avons, nous, évêques, infligés des blessures aux victimes », a reconnu le cardinal Tagle, archevêque de Manille, submergé par l’émotion, au premier jour du sommet sur les abus sexuels organisé au Vatican.

« Les blessures du Christ portent la mémoire de la souffrance des innocents, mais elles portent aussi la mémoire de notre faiblesse et de notre péché », a confié le cardinal Luis Antonio Tagle au premier jour du sommet sur les abus sexuels organisé au Vatican. S’exprimant sur le soin que doivent apporter les pasteurs aux blessures des fidèles, ses propos ont résonné avec d’autant plus de force que l’archevêque de Manille, la voix serrée, était au bord des larmes.

Chacune des trois journées du sommet porte sur un thème particulier : la responsabilité des évêques, le fait qu’ils doivent rendre des comptes et, enfin, la transparence.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]