Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pape François : Dieu « nous aime comme nul sur terre » ne pourra le faire

POPE FRANCIS
Antoine Mekary | Aleteia | I.Media
Partager

Il n'existe "rien" qui puisse "éteindre" l'amour de Dieu pour chacun, a assuré le pape François lors de l'audience générale du 20 février 2019.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

L’amour humain est « ambivalent », a relevé le souverain pontife, à la fois plein de promesses, mais aussi « si faible et si intermittent ». Les hommes restent ainsi des « mendiants d’amour », qui se retrouvent souvent déçus. Toutefois, a enseigné le successeur de Pierre, il existe un « autre amour » : celui de Dieu le Père « qui est aux cieux ».

C’est un amour qui va au-delà de celui des parents terrestres, marqué par les « limites » humaines. Dieu « nous aime comme nul sur terre ne l’a fait ou ne pourra le faire », a insisté le chef de l’Église catholique. Et de poursuivre : « Personne ne peut douter être destinataire » de « l’amour passionné » de Dieu que « rien » ne peut « éteindre ». Pour le pape François, la « faim d’amour » de chacun est une invitation à connaître Dieu.

Se savoir aimé de Dieu

Se savoir « fils bien aimé » de Dieu est donc « l’expérience fondamentale » de la foi chrétienne. Entrer dans ce « mystère » de la « paternité » de Dieu est ainsi nécessaire à la prière des fidèles. « Je veux prier Dieu mon Père, (…) si tu pries autrement, tu ne pries pas ! », s’est exclamé le pontife en sortant de son texte. Un pèlerinage à Rome peut être l’occasion de « refaire l’expérience de cet immense amour de Dieu », a lancé le Pape en saluant les fidèles francophones présents. « Rien dans cette vie ne peut nous éloigner de son amour de Père », a-t-il poursuivi en s’adressant cette fois aux hispanophones.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]