Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Une nouvelle madone à Lyon

Partager

Tradition lyonnaise datant du Moyen Âge, de nombreuses statues de la Vierge sont nichées dans les immeubles de la ville et de ses alentours. Mais en un siècle, beaucoup ont disparu alors l’association "Les Madones de Lyon" a décidé de les sauvegarder et de les réinstaller. Dimanche, une nouvelle madone contemporaine sera bénie à la paroisse Notre-Dame de Lumière, dans la proche banlieue lyonnaise.

Elle s’appelle Notre-Dame des Lumières et a été réalisée par Benoit Mercier, un artiste plasticien vivant en Bretagne. En inox et d’1,60 mètre de haut, la nouvelle madone lyonnaise représente Marie portant Jésus et une ribambelle d’enfants, le tout dans la lumière de la matière.

Commandée par l’association Les Madones de Lyon, association soutenue par la Fondation Saint-Irénée, cette madone contemporaine a été installée cette semaine sur le mur extérieur du nouveau centre paroissial regroupant les églises de Caluire-et-Cuire, une commune située au nord du 4e arrondissement de Lyon. La bénédiction solennelle de la madone aura lieu dimanche, à l’issu de la messe, en présence du Cardinal Barbarin et des paroissiens.

©BenoitMercier ©Adagp

L’artiste Benoit Mercier réalise depuis 2010 des commandes d’églises, souvent des structures monumentales en métal comme à la Fondation d’Auteuil ou dans la cathédrale de Créteil. Pour cette nouvelle madone lyonnaise, il a souhaité rendre l’homme présent dans son œuvre. « J’ai introduit dans ma sculpture des personnages qui accompagnent Marie. Ils forment une spirale ascendante, une ronde joyeuse comme une flamme qui s’élève. Du bras droit de Marie, Jésus s’élance dans la vie. Il tient la main d’une ribambelle d’enfants, à la fois peuple de Dieu et enfants de Marie, et leur donne la lumière. Au cœur de cette lanterne, figure la croix ».

Cette nouvelle madone à découvrir est une alliance réussie entre la sauvegarde d’une jolie tradition et la création artistique contemporaine. A ne pas manquer donc, peut-être dans le cadre d’un parcours organisé par l’association Les madones de Lyon, qui propose des découvertes originales de la ville, à travers l’histoire de ces statues nichées au cœur des quartiers urbains.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]