Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Emmanuel Macron reçoit les représentants des cultes à l’Élysée

MACRON PHILIPPE
Yoan VALAT I POOL I AFP
Emmanuel Macron.
Partager

L’ensemble des représentants des cultes doivent être reçus ce 10 janvier par Emmanuel Macron. La révision de la loi de 1905 devrait être évoquée, cette dernière devrait être reportée après les élections européennes de mai.

Le chef de l’État reçoit l’ensemble des représentants des cultes ce jeudi 10 janvier en présence du Premier ministre Édouard Philippe et du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Ce sont Mgr Pontier et Mgr Ribadeau-Dumas, respectivement président de la Conférence des évêques de France (CEF) et porte-parole de la CEF, qui représenteront l’Église catholique.

Cette réunion intervient alors qu’Emmanuel Macron a déjà reçu ce lundi les membres du Conseil français du culte musulman (CFCM). Alors qu’une modification de la loi de 1905 est l’un des chantiers de l’exécutif afin de mieux encadrer et organiser le culte musulman, « le président nous a rassurés sur le fait que ce ne sera pas une modification de la loi contre l’islam », a déclaré Anouar Kbibech, vice-président du CFCM, à l’issue de cette rencontre. « Il n’y a aucun texte aujourd’hui finalisé, on rentre dans une phase d’élaboration commune d’un texte. Quand les choses seront mûres et partagées, alors Emmanuel Macron prendra la parole sur le sujet, mais pas avant ».

Pas avant les élections européennes

Le toilettage de la loi de 1905 devrait être néanmoins reporté après les élections européennes de mai. Les consultations avec les responsables des cultes doivent prendre « quelques mois » avant une « traduction législative » prévue cette année a indiqué Christophe Castaner.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]