Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François appelle l’Europe à une « solidarité concrète » envers les migrants

ANGELUS EPIPHANY
Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media
Partager

Le pape François a appelé les gouvernements européens une “solidarité concrète” envers les migrants en accueillant ceux errant depuis plusieurs jours en Méditerranée à bord de navires d'ONG, lors de l'Angélus du 6 janvier 2019 depuis sa fenêtre du Palais apostolique du Vatican.

« Depuis plusieurs jours, a expliqué le pontife juste après la prière mariale, 49 personnes sauvées en Méditerranée sont à bord de deux navires d’ONG en recherche d’un port sûr où débarquer ». Le premier des deux navires, le Sea-Watch 3, est venu en aide à 32 migrants le 22 décembre. Le second, le Sea-Eye, compte à son bord 17 migrants depuis le 29 décembre. Ces deux bateaux sont affrétés par des ONG allemandes.

Face à cette situation, a poursuivi le chef de l’Eglise catholique, « j’adresse aux dirigeants européens un sincère appel à démontrer une solidarité concrète envers ces personnes ». En effet, ces navires sont toujours bloqués au large de Malte en attendant qu’un pays accepte que les migrants débarquent dans un de ses ports. Les Pays-Bas, l’Allemagne et la France se sont toutefois dits prêts à accueillir des migrants, à condition que cela se fasse dans un cadre européen, avec une répartition des personnes.

L’accueil des migrants est un des thèmes particulièrement chers au cœur du pape François, lui-même fils de migrants italiens arrivés en Argentine entre les deux guerres mondiales. Il s’agit ainsi d’un des axes diplomatiques majeurs du pontificat, qui se retrouve toutefois confronté à la décision de l’Italie prise cet été de fermer ses ports à tout navire secourant des migrants.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]