Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Église colombienne accueille 6.000 migrants vénézuéliens pour Noël

FOOD SHELTER
Partager

À la veille de Noël le diocèse colombien de Cúcuta, situé à la frontière avec le Venezuela, a fourni nourriture et cadeaux à plus de 6.000 migrants vénézuéliens.

Dimanche 23 décembre, alors que le monde se préparait à célébrer la naissance du Christ, le diocèse de Cúcuta, en Colombie, a donné un formidable exemple d’humanité et de fraternité en offrant repas et cadeaux à plus de 6.000 migrants vénézuéliens, rapporte l’agence ACI Prensa.

Le père David Caňa, coordinateur de la maison diocésaine Divina Providencia, a ainsi déclaré que 1.200 kilos de viande avaient été utilisés pour préparer le rôti. Un hôpital de la région a offert de son côté quelques 600 jouets pour les enfants vénézuéliens.

812.000 repas servis en un an

Au total, sur l’année 2018, la maison diocésaine a servi plus de 812.000 repas à des migrants vénézuéliens. Conscient de l’effort d’accueil du diocèse de Cúcuta, le nonce apostolique Mgr Luis Mariano Montemayor a offert trois tonnes de denrées alimentaires au diocèse afin de l’aider dans sa mission. « Le Saint-Père vous remercie de tout cœur pour les efforts que vous faites et il remercie également la Colombie pour sa politique de ‘portes ouvertes’. En tant qu’Argentin, je souffre de voir un peuple latino-américain aussi abattu que l’est le peuple vénézuélien », a-t-il déclaré il y a quelques jours au cours d’une visite dans le diocèse.

2,3 millions de Vénézuéliens ont choisi de quitter leur pays

Pour mémoire, le Venezuela connaît depuis 2014 une grave crise économique. En quatre ans, face à ces difficultés (hyperinflation, pénuries…), quelques 2,3 millions de Vénézuéliens ont choisi de quitter leur pays. Cela représente 7% de la population du Venezuela. Mi-décembre, l’ONU a indiqué s’attendre à 5,3 millions de migrants et réfugiés vénézuéliens fin 2019.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]