Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
Au quotidien

Le travail, un facteur d’épanouissement pour plus de 90% des cadres

WOMAN

By gpointstudio | Shutterstock

La rédaction d'Aleteia - Publié le 13/11/18

La vie professionnelle est un critère essentiel à l’épanouissement global de plus de neuf cadres sur dix (92%), révèle un récent sondage de l’Ifop.

« L’essence même de l’homme est le désir d’être heureux, de bien vivre, de bien agir », a écrit le philosophe Baruch Spinoza dans ses Œuvres. Hier comme aujourd’hui, ce désir anime chaque être humain, de manière plus ou moins précise. En France, 92% des cadres déclarent ainsi que le travail est « important » sur l’échelle de leur épanouissement global, détaille un sondage de l’Ifop pour le site de recrutement Cadreemploi.

62% des cadres envisagent de démissionner

Parce qu’ils accordent au travail une importante, ils sont 62% à envisager de démissionner. Si 42% d’entre eux perçoivent encore la démission comme un risque, plus de 80% des cadres ayant déjà démissionné constatent un impact positif sur leur niveau de bien-être général.




Lire aussi :
La génération Y, entre réinvention professionnelle et quête de sens

« Le travail n’est pas seulement une peine, il est aussi une œuvre ! J’associe volontiers l’œuvre et le travail, c’est-à-dire le résultat et la peine que l’on se donne pour l’obtenir », a rappelé Pierre d’Elbée, philosophe et consultant, dans une tribune à (re)découvrir sur Aleteia. « En cristallisant une énergie personnelle sur une matière extérieure, le travail rend observable quelque chose qui vient de soi : on perçoit concrètement le produit de son effort, on peut en vérifier l’utilité. Le rapport au résultat du travail apporte l’évidence d’une contribution propre ». Selon lui, « un travail inspiré instaure un souffle entre le désir de la personne et l’œuvre poursuivie. Ce souffle s’appuie sur une vision, une adhésion, pour ne pas dire une passion, une vibration. »


CHILD TEACHER

Lire aussi :
Quels sont les métiers qui rendent les Français heureux au travail ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
bonheurtravail
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement