Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le père René-Luc livre quinze paraboles tournées vers l’essentiel

Partager

« On retient mieux une image que mille mots ». Un radiateur, de la glue ou un aéroport… A l'aide d'images tirées de notre vie quotidienne, le père René-Luc, fondateur de CapMissio, l'école de mission de Montpellier a imaginé quinze paraboles tournées vers l'essentiel.

La parabole du radiateur ou si Dieu est bon, pourquoi la souffrance ? Celle de l’aéroport ou qu’arrive-t-il si l’homme perd le sens de Dieu ? Celle des étoiles ou comment voir les signes de Dieu. Récits allégoriques volontiers utilisés par Jésus, les paraboles s’avèrent de puissants moyens d’annoncer la parole. Fondateur avec Mgr Carré de CapMissio, l’école de Mission de Montpellier, le père René-Luc utilise le même moyen pour évangéliser.

Il publie aujourd’hui un recueil qui rassemble ses paraboles les plus percutantes, que ce soit pour renforcer sa propre foi ou annoncer par des images la parole de Dieu. Il s’est confié à Aleteia. L’intégralité des revenus de l’ouvrage seront reversés à CapMissio.

Le père René-Luc donnera une conférence avec dédicaces sur son témoignage le mercredi 7 novembre à 20h30 au 92 bis Bd Montparnasse à la paroisse Notre Dame des champs.

15 paraboles tournées vers l’essentiel, Père René-Luc, 368 pages, Plon ((novembre 2018)

Tags:
parabole
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]