Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand un cimetière s’illumine, la belle tradition de la Toussaint en Pologne

CEMETERY POLAND
Partager

Le 1 novembre, le jour de la fête de la Toussaint, les Polonais déposent des millions de bougies sur les tombes à travers tout le pays. Une tradition qui marque l’importance accordée en Pologne au souvenir et à la résurrection des défunts. Aleteia vous fait découvrir ces images étonnantes de la Toussaint polonaise.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Tout étranger qui viendrait en Pologne un 1er novembre serait particulièrement frappé de voir des villes entièrement désertées, ou presque. Ce jour-là, tous les Polonais se rendent au cimetière en famille, grands parents et petits enfants compris. La fête de la Toussaint, dans ce pays très catholique, est en effet l’une des fêtes les plus importantes de l’année (comme la Toussaint est un jour férié, cette coutume très ancrée dans la culture polonaise commence la veille de la fête des morts). Fidèles à la tradition, croyants ou non croyants, tous viennent au cimetière pour déposer des lanternes sur les tombes. En verre rouge ou transparent, les veilleuses sont bien fermées par un couvercle en métal qui protège la flamme de la bougie du vent et de la neige, déjà très fréquente à cette période de l’année.

Ne pas oublier une seule tombe

La tradition veut qu’on honore la mémoire non seulement des proches, mais aussi des héros des insurrections, des victimes du communisme, des grands hommes ou encore des écrivains et des artistes célèbres. Mais ce jour là, les Polonais prennent également grand soin des tombes abandonnées. On aperçoit souvent les petits enfants qui, à la demande de leurs parents, déposent des bougies et prient un instant sur celles que personne ne visite. Car le devoir est de ne pas oublier une seule tombe.

Vers 16h, la nuit tombe. Les nombreuses bougies aux lumières rouges et blanches (couleurs du drapeau national) s’accumulent. On assiste alors à un spectacle inouï : dans tout le pays, des grandes villes jusqu’aux petits villages, les cimetières se transforment en magnifiques champs illuminés jusqu’à esquisser de splendides lueurs de lumière dans le ciel.

Découvrez en cliquant sur le diaporama ces belles images de la Toussaint polonaise :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]