Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconActualités
line break icon

Barcelone : la Sagrada Familia obtient enfin son permis de construire

© S-F / Shutterstock

Domitille Farret d'Astiès - Publié le 22/10/18

La Sagrada Familia a obtenu son permis de construire officiel la semaine dernière seulement, 136 ans après le début des travaux.

Nul n’est censé ignorer la loi. Et pourtant, depuis plus d’un siècle, la basilique de la Sagrada Familia était hors-la-loi. En 1882, à l’initiative de l’architecte catalan Antonio Gaudí, les travaux commencent simplement avec l’accord de la mairie du village de Sant Martí de Provençals. Douze ans après, la petite commune est rattachée administrativement à Barcelone. Mais pour autant, les constructeurs continuent à ne pas payer de taxe municipale et à grignoter sans complexe l’espace public. Bref, la rebelle mystique toute de colonnes parée, la desperado du christianisme, l’outlaw méditerranéen, n’en fait qu’à sa tête. Mais être inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ne dispense pas des bonnes manières.

SAGRADA FAMILIA
SBA73 I CC BY-SA 2.0

Une forte tête administrative

C’était sans compter sur Ada Colau, maire de Barcelone depuis 2015, qui a décidé de s’attaquer à cette forte tête. Jeudi 18 octobre 2018, un accord de régularisation a été signé en bonne et due forme entre la mairie de la capitale catalane et les constructeurs de l’édifice rebelle. Après 136 ans d’attente, il était temps ! La basilique, l’un des lieux les plus touristiques du pays, versera donc 36 millions d’euros sur dix ans à la ville pour aménager ses abords. Ses travaux devraient s’achever en 2026, année du centenaire de la mort de Gaudí. Chaque année, 20 millions de visiteurs se rendent devant l’édifice, et quatre millions et demi d’entre eux s’aventurent à l’intérieur.

Twitter @sagradafamilia




Lire aussi :
Découvrez en 3D à quoi ressemblera la Sagrada Familia en 2026

Tags:
ÉglisePatrimoine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement