Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Immaculée Conception
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Canonisation de Mgr Romero : les salvadoriens demandent justice

OSCAR ROMERO,CANONIZATION

Jose Cabezas | AFP

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 09/10/18

Le Salvador s’organise pour honorer son saint évêque martyr, 38 ans après le meurtre de ce dernier resté irrésolu. Ce 10 octobre, ils marcheront devant le Palais de Justice de San Salvador.

Plus de 7.000 pèlerins salvadoriens sont attendus à Rome pour participer, le 14 octobre prochain, à la cérémonie de canonisation du Bienheureux Oscar Arnulfo Romero, qui aura lieu sur la Place Saint-Pierre. L’archevêque de San Salvador, grand défenseur des pauvres, est reconnu comme martyr assassiné « en haine de la foi ». Il a été abattu par un tueur en pleine messe le 24 mars 1980, dans la chapelle de l’hôpital de la Divine-Providence, dans la capitale salvadorienne. Il sera canonisé le même jour que Paul VI, le pape qui l’avait nommé évêque en 1970.


OSCAR ROMERO,CANONIZATION

Lire aussi :
Mgr Oscar Romero, l’homme à abattre qui deviendra saint

Tout le Salvador s’arrêtera pendant trois jours pour honorer son évêque martyr. Le samedi 13 octobre, chaque paroisse du Salvador organisera des veillées de prière. Notamment devant la cathédrale jusqu’à la cérémonie de canonisation qui sera diffusée sur un écran géant. A la veille de la cérémonie, les Salvadoriens se réuniront sur la place Divino Salvador del Mundo et marcheront ensuite dans la nuit les quatre kilomètres en procession vers la cathédrale, où sont enterrés les restes du Bienheureux Romero.

Une marche pour demander justice

Mais le 10 octobre, sur la même place, une autre marche se terminera devant le Palais de Justice de San Salvador pour demander justice pour Mgr Romero, presque 38 ans après le meurtre. « C’est vraiment honteux que ce meurtre n’ait jamais fait l’objet d’une enquête », a protesté le cardinal Gregorio Rosa Chavez en ces jours de préparation, rapporte Vatican Insider. Le cardinal salvadorien a réaffirmé l’intention de l’Eglise de son pays de pardonner aux auteurs matériels et intellectuels de l’assassinat, mais « nous demandons que la vérité soit connue et que justice soit faite », a-t-il insisté.


PAUL VI

Lire aussi :
Amanda, la petite fille aimée du Ciel au cœur de la canonisation de Paul VI

Le meurtre de Mgr Romero par un tueur lié à l’extrême-droite, n’a jamais fait l’objet d’une enquête approfondie. Le gouvernement a rejeté la plainte et n’a jamais assumé de responsabilité explicite et publique. « Après des années de litiges, le gouvernement a conclu plus ou moins en ces termes – avait confié le cardinal dans une précédente interview à Vatican Insider – « nous sommes réconciliés, la paix est signée, le cas tombe sous prescription, il y a amnistie, alors on archive »

« Saint Romero des Amériques ».

Le dimanche 28 octobre, une messe d’action de grâce sera célébrée dans la cathédrale de San Salvador en l’honneur du saint martyr. Pour beaucoup, Mgr Romero était déjà considéré un saint. « C’est une grâce attendue depuis longtemps », confirme Mgr José Luis Escobar Alas, archevêque de San Salvador. Depuis son assassinat, il est pour tous « Saint Romero des Amériques », patron d’une  Église qui « a payé le prix du sang pour s’être opposé aux dictatures militaires, mais aussi le symbole des milliers d’anonymes disparus dans les décennies noires de l’Amérique latine », commentait le Père Antoine Sondag, directeur du Service national de la Mission universelle de l’Eglise (SNMUE) sur les antennes de RFI, à l’occasion de sa béatification, le 23 mai 2015.


Mural Dom Oscar Romero

Lire aussi :
Une relique de Mgr Romero confiée au Panama pour les JMJ

Tags:
Béatification et canonisationoscar romerosalvador
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour







Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement