Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 26 février |
Saint Alexandre
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

La Cour suprême du Pakistan, dernière chance d’Asia Bibi

ASIA BIBI

MARTIN BUREAU / AFP

Agnès Pinard Legry - publié le 08/10/18

La Cour suprême du Pakistan examine à partir de ce 8 octobre un recours déposé par Asia Bibi, une chrétienne emprisonnée depuis neuf ans au Pakistan pour blasphème.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Nouveau rebondissement dans l’affaire Asia Bibi. La Cour suprême du Pakistan devait se pencher ce lundi sur un recours déposé par la jeune pakistanaise, chrétienne et mère de famille, condamnée à la peine capitale et emprisonnée depuis neuf ans pour blasphème. À l’issue d’une audience de près de trois heures, l’institution a annoncé qu’elle différait son jugement. « Nous réservons le jugement pour le moment », a ainsi déclaré le juge Saqib Nisar.

Condamnée à mort en novembre 2010

C’est en juin 2009 que la vie d’Asia Bibi, mère de cinq enfants, a basculé. Alors qu’elle travaillait aux champs, une dispute a éclaté entre des ouvrières agricoles musulmanes et Asia Bibi, de confession chrétienne, au sujet d’un verre d’eau. Celle-ci a été arrêtée et accusée d’avoir insulté le prophète Mahomet. Elle a été condamnée à la peine de mort par pendaison en novembre 2010 en application des lois sur le blasphème.


MGR JOSEPH COUTTS

Lire aussi :
Le pape François invité à se rendre au Pakistan

À la suite de la condamnation à mort d’Asia Bibi en 2010, le président de la République de l’époque avait annoncé qu’il pourrait la gracier, provoquant ainsi de vives réactions au sein de la population. Il était par la suite revenu sur ses propos, déclarant attendre la décision de la Haute cour de Lahore.

Cette affaire a cristallisé les tensions au sein même du pays concernant la loi interdisant le blasphème, et suscité de vives tensions entre les islamistes et les autorités. Un gouverneur et un ministre ont été assassinés pour avoir publiquement défendu Asia Bibi. Sensible à son histoire, le pape Benoît XVI avait envoyé fin 2010 le Cardinal Tauran au Pakistan pour demander sa libération. Le pape François a quant à lui reçu la famille d’Asia Bibi au Vatican en février 2018.




Lire aussi :
« Aie pitié de moi, Seigneur », répète Asia Bibi du fond de sa cellule

La Cour suprême n’a pas précisé quand la décision pourrait être rendue. En 2016, une précédente audition devant l’instance judiciaire la plus élevée au Pakistan avait été annulée suite au désistement au dernier moment de l’un des trois magistrats appelés à se prononcer. Si la Cour suprême devait valider la sentence, Asia Bibi pourrait en dernier recours solliciter la grâce du président pakistanais.

Tags:
Asia BibiChrétiens au Pakistan
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement