Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les femmes vivent en bonne santé plus longtemps que les hommes

SENIOR WOMAN
By goodluz | shutterstock
Partager

Une étude de la DREES, publiée mardi 2 octobre 2018, montre que les femmes vivent de plus en plus longtemps en bonne santé.

Ce n’est pas un mystère : les femmes vivent plus plus longtemps que leurs homologues masculins. Mais saviez-vous qu’elles restent également plus longtemps en bonne forme ? La DREES (Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques) vient de publier une étude qui montre, de façon claire, que les femmes vivent en bonne santé plus longtemps que les hommes. Entre 2016 et 2017, cette différence « d’ espérance de vie sans incapacité » a augmenté de façon sensible, puisque les femmes ont gagné neuf mois d’espérance de vie en bonne santé. Cette étude s’appuie sur les réponses d’un échantillon de personnes à une question posée dans le cadre d’un sondage européen : « Êtes-vous limité(e), depuis au moins six mois, à cause d’un problème de santé, dans les activités que les gens font habituellement ? ».

Un écart significatif avec les hommes

En 2017, une femme peut ainsi espérer vivre 64,9 ans sans être limitée dans ses activités quotidiennes. Un indicateur qui a progressé de 0,8 an (soit neuf mois) en une année, tandis que l’espérance de vie féminine à la naissance est restée stable (85,3 ans). Les hommes, eux, peuvent espérer vivre en bonne santé jusqu’à l’âge de 62,6 ans (un recul de 0,1 an par rapport à l’an passé), soit quelque 2 ans et demi de moins que les femmes, tandis que leur espérance de vie a en revanche légèrement augmenté, passant de 79,3 ans en 2016 à 79,5 ans en 2017. Selon les études, durant les dix dernières années, l’espérance de vie en bonne santé est restée stable pour les hommes, tandis que pour les femmes, elle semble plutôt à la hausse depuis 2012.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]