Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La finance responsable, ce concept méconnu

WHEAT FIELD
Partager

Si la majorité des Français accordent une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, ils sont une majorité à n’avoir jamais entendu parler de l’investissement socialement responsable.

Vous souhaitez appliquer les principes du développement durable aux placements financiers ? Si la réponse est « oui », l’Investissement Socialement Responsable (ISR) est fait pour vous. Concrètement, il consiste à investir dans des fonds d’investissement qui prennent en compte le comportement de l’entreprise dans le domaine social et environnemental en plus des critères financiers classiques.

Méconnu du grand public

Mais alors que s’ouvre ce 27 septembre la 9e édition de la Semaine de la Finance Responsable, une enquête menée par l’Ifop révèle que le concept d’ISR demeure méconnu du grand public. En effet, 65% des Français déclarent n’avoir jamais entendu parler d’ISR avant l’enquête. Un chiffre qui tombe à 59% chez les détenteurs d’une assurance vie, à 49% chez les détenteurs d’épargne salariale et à 47% pour les Français investissant en bourse.

Lire aussi : Investissement : un placement éthique, c’est possible

Pourtant, 63% des Français déclarent accorder une place importante aux impacts environnementaux et sociaux dans leurs décisions de placements, un intérêt en nette hausse par rapport à 2017 (48%). Dans le détail, les sujets sociaux et sociétaux (emploi, respect des droits de l’homme, conditions de travail, égalité homme/femme) demeurent parmi les sujets que les sondés veulent voir pris en compte de façon prioritaire dans leur épargne, à côté des sujets environnementaux pour lesquels l’intérêt progresse. Il est par exemple de 80% contre 70,4% en 2017 pour la pollution, et de 71% contre 66,7% l’année dernière pour le changement climatique. L’éthique des affaires est également un sujet important pour 64% des sondés.

Lire aussi : Qu’est-ce qu’un investissement responsable ?

Dans une certaine mesure l’ISR s’inscrit également dans le message du pape François. Le souverain pontife appelle en effet régulièrement à promouvoir une économie qui défende le bien de l’humanité et une société juste tout en préservant l’environnement.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]