Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Via Aeterna, le festival de musique qui magnifie le Mont Saint-Michel

Mont Saint-Michel mountain
Oscity | Shutterstock
Le Mont Saint-Michel, un site exceptionnel.
Partager

Pour la deuxième année consécutive, le Festival de musique Via Aeterna, installe ses quartiers dans douze communes de la Manche pour offrir au public des concerts inédits dans les sites les plus exceptionnels de France. Un parcours initiatique et spirituel avec comme point culminant le Mont Saint-Michel.

Fort d’une première édition exceptionnelle qui a accueilli plus de 359 artistes comme Anne Queffélec, Claire-Marie Le Guay, Anne Gastinel ou encore les Choeurs du New College d’Oxford autour de 52 concerts, le festival a décidé de retenter l’expérience cette année. « Mon souhait a été de réunir une nouvelle fois, les plus grands solistes d’aujourd’hui et ensembles de musique sacrée dans un répertoire s’étendant du Moyen Âge à nos jours, afin de proposer une programmation riche en découvertes musicales », explique René Martin, directeur artistique du festival.

Les plus grands artistes de la scène musicale réunis en France

Le festival accueillera le public, du 20 au 24 septembre, dans les plus beaux sites de la Manche, de Granville à Avranches, de l’Abbaye de la Lucerne à Pontorson… et bien sûr au Mont Saint-Michel. En tout, plus de vingt scènes recevront les spectateurs afin qu’ils puissent découvrir le patrimoine architectural du Mont-Saint-Michel et de sa baie. Cette année, « Fleury, Bréville-sur-Mer et Villedieu-les-Poêles-Rouffigny ont souhaité nous rejoindre dans cette magnifique aventure », précise René Martin.

Placé sous le signe de la paix, le festival offre des concerts originaux intitulés « les balades, musicales ». Cette année, cinq traversées de la baie en musique sont proposées, notamment une « traversée éternelle », le vendredi 21 septembre, au rythme de lectures méditatives et aux sons des percussions. La samedi 22, de 20h à minuit, vous pourrez profiter du silence de la nuit pour apprécier les bruits nocturnes tout en admirant le Mont illuminé. Pour ceux qui préfèrent rester au calme dans la fraîcheur des vieilles pierres, le réfectoire des moines, la salle des chevaliers ou la crypte de Saint-Martin, seront le cadre idéal pour apprécier la divine liturgie orthodoxe en compagnie du choeur du Patriarcat de Moscou ou le concert de clôture animé par le Ricercar Consort de Philippe Pierlot au son de l’un des plus célèbres compositeurs allemands, Buxtehude.

Pour découvrir le programme complet de cette deuxième édition, cliquez ici. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]