Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les surprenants effets du sourire

Partager

L’adage « souris à la vie et elle te sourira » a du vrai… C'est la science qui le dit.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Le sourire est l’expression du visage la plus manifeste qui soit. Il illumine vos traits, il rayonne. Un sourire sincère embellit. Regardez autour de vous : vous constaterez à quel point les visages les plus ternes se métamorphosent sous l’effet du sourire.

Faites-en un défi personnel : souriez aussi souvent que possible ! Souriez à la maison, pendant votre promenade, en allant au travail, dans le bus ou dans le métro, pendant vos courses ou lorsque vous devez patienter dans une file d’attente. Souriez à vos amis comme à ceux que vous ne connaissez pas… Souriez aussi à vous-même, dès qu’un miroir se présente. Vous n’en récolterez que des bienfaits.

Sourire améliore votre humeur et rend les autres heureux

Les scientifiques ont découvert que si nous sourions parce que nous éprouvons des émotions heureuses, nous sommes également heureux… parce que nous sourions. Cela signifie tout simplement que nous n’avons pas à attendre d’évènements extérieurs pour être heureux et joyeux. Dans les années 80, le psychologue allemand Fritz Strack a effectué une série d’expériences sur deux groupes séparés. Ils devaient réagir à la lecture d’un livre comique. Au cours du test, le premier des deux groupes de lecteurs devait garder un crayon serré entre les dents sans le toucher avec les lèvres.

Le second devait le serrer entre les les lèvres sans le toucher avec les dents. Cela a entraîné tout une série d’expressions inconscientes : joyeuses ou tristes. Le résultat a été surprenant : les personnes ont ressenti des émotions qui étaient reliées à leur apparence — les « joyeux » (crayon serré entre les dents) se sont sentis mieux, ils ont trouvé le livre plus drôle que les « tristes » (crayon serré entre les lèvres).

Sourire affecte notre relation avec les autres

Plus vous souriez, plus vos relations avec les autres sont bonnes. On sait depuis toujours que le sourire est contagieux. Il procure immédiatement plus de joie, de chaleur et de proximité entre vous et votre entourage. C’est particulièrement le cas en famille : le sourire a un impact direct sur les relations entre époux comme entre parents et enfants. Plus vous souriez, plus il vous sera facile de vous détendre et de ressentir le bonheur autour de vous.

Si vous êtes seul(e) et que vous cherchez l’âme sœur, vous augmentez vos chances de la rencontrer en souriant. Réfléchissez bien à cela : avec qui engagez-vous plus facilement la conversation ? Avec quelqu’un qui sourit ou quelqu’un qui grimace ? Le sourire suggère une ouverture d’esprit et de cœur, il réduit l’appréhension ou l’incertitude de celui qui voudrait entrer en contact avec vous. Sourire, c’est déjà inviter l’autre.

Que vous soyez seul(e) ou marié(e), souriez aussi souvent que vous le pouvez. Qui sait ? Votre sourire ne va t-il pas changer la journée de ceux qui ont le cœur lourd et qui auront la chance de vous croiser ? Et si c’est vous qui vivez une journée difficile au point de ne pouvoir ouvrir la bouche ni de sourire jusqu’aux oreilles, vous n’aurez qu’à serrer un crayon entre vos dents !

Découvrez en cliquant sur le diaporama les versets bibliques pour trouver le bonheur :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]