Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La puissance d’un sourire

SMILING WOMAN
By El Nariz | Shutterstock
Partager

Sourire, ce n’est pas montrer ses dents, mais son âme. Et votre âme sera d’autant plus belle si vous faites appel à elle pour affronter les problèmes.

On a tous un ami qui nous a montré la puissance qu’a un sourire. Que le ciel lui tombe sur la tête, qu’il porte le poids du monde sur les épaules ou qu’il traverse des moments difficiles, il garde toujours son sourire radieux. Il sourit naturellement, du cœur, et sans se forcer.

Son meilleur ornement est ce sourire qui ne disparaît pas de son visage et qui est capable d’ouvrir même les cœurs les plus fermés, d’inspirer confiance et de dissiper toute d’anxiété.

Il est très facile de sourire, il suffit simplement de le vouloir. En revanche, il est bien plus difficile de garder le sourire, surtout dans les moments chaotiques. Mais c’est possible.

L’une des clés pour y parvenir est d’apprendre à « accepter » la vie et la réalité telle qu’elles sont et à arrêter de dire « si seulement » : « si seulement » tout était différent ; « si seulement » les choses pouvaient changer…

Quand on vit dans l’ici et maintenant et que l’on se rend compte que le seul fait d’être vivant est une bénédiction, on ne peut que sourire. Le sourire est une arme de construction massive et son impact est impressionnant. Ne sous-estimons jamais sa puissance et sa grande valeur.

De plus, un sourire ne coûte rien, ou juste un petit acte de volonté issu de l’amour et de la gratitude, et un contact visuel, soit cinq secondes. Ce beau geste peut faire fondre les cœurs les plus durs, insuffler de l’espoir à ceux qui l’ont perdu, et rendre la joie de vivre aux personnes envahies par la tristesse et sans désir d’aller de l’avant.

GROUP OF FOUR FRIENDS LAUGHING
By oneinchpunch | Shutterstock

Faites comme si, en attendant de pouvoir faire comme ça

Il est si fréquent de cacher d’énormes douleurs et inquiétudes derrière un sourire, mais cela ne doit pas nous empêcher de sourire. Il faut s’efforcer de le faire, car ce merveilleux geste peut changer la vie de quelqu’un, en commençant par soi-même.

Si un jour on tombe malade, ou si on vit des moments difficiles et qu’on se tourne vers le ciel en se demandant « Pourquoi moi ? », souvenons-nous que ces événements sont des défis et transformons cette douleur en prière, toujours le sourire aux lèvres, même si on n’en a pas forcément envie.

Ne gaspillons aucun mal-être et plaçons-le entre les mains de Dieu. Étiquetons chaque larme et chaque seconde de souffrance et offrons-les à Dieu pour espérer un mieux-être concret. Tout ce qu’on Lui offre de manière humble a une valeur corédemptrice infinie à ses yeux, et d’autant plus quand cela vient d’un cœur joyeux, pur et sincère.

Gardons toujours ce sourire, si personnel et empli de magie, qui a le pouvoir de changer des vies, et montrons au monde que même en ressentant de la douleur, on peut sourire.

Tags:
sourire
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]