Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

« Bernadette de Lourdes », dans les coulisses de la comédie musicale événement

Aleteia
Le chanteur Grégoire lors de l'enregistrement
Partager

Le 1er juillet 2019 sera joué pour la première fois le nouveau spectacle musical « Bernadette de Lourdes ». Une comédie musicale poétique qui revient sur les apparitions mariales de la toute jeune Bernadette Soubirous. La rédaction d’Aleteia a assisté pour vous à son enregistrement et a rencontré son producteur, Roberto Ciurleo. Découverte.

C’est en région parisienne, dans un studio d’enregistrement situé au fond d’une petite cour pavée, que s’élabore en secret — ou presque — ce qui s’annonce être l’un des grands rendez-vous musicaux de 2019 : la comédie musicale Bernadette de Lourdes. « Quand on va à Lourdes, on oublie parfois la simplicité de la toute jeune Bernadette Soubirous », commence Roberto Ciurleo, ex directeur délégué de Virgin Radio et producteur des comédies musicales Robin des Bois et Les 3 mousquetaires. « Ce spectacle est l’occasion de reparler d’elle, de sa jeunesse, de son visage de 14 ans dans son petit village des Pyrénées. Son destin a changé tellement de choses pour des millions de personnes ! », s’enthousiasme Roberto Ciurleo. « Le témoignage qu’offre Bernadette est un cadeau exceptionnel pour un jeune d’aujourd’hui qui n’a pas eu l’occasion de se poser des questions, de s’interroger sur sa spiritualité ».

« Ça sera grâce à Bernadette »

C’est avec des yeux rieurs et un sourire communicatif que Roberto Ciurleo évoque Bernadette Soubirous, sa Bernadette. Il faut remonter à fin novembre 2011 pour comprendre la genèse du projet. « À l’époque nous étions en plein dans Robin des Bois. Lors d’un workshop dans le Gers avec toute l’équipe, j’ai repensé à ma grand-mère Alice qui priait souvent Notre-Dame de Lourdes pour moi. J’ai alors dit à ma collaboratrice Éléonore : “J’en entends parler tout le temps… J’ai envie d’y faire un tour” », raconte l’ancien animateur radio. Finalement toute l’équipe — amis, compositeurs, metteurs en scène… — l’a accompagné. « Nous nous sommes retrouvés devant la grotte, un soir et… personne ne s’attendait à cela. Tout le monde était extrêmement ému, certains se sont mêmes mis à pleurer », raconte-t-il. Il décide alors d’appeler sa grand-mère et lui confie : « J’étais devant la grotte et pour une fois, c’est moi qui ai pu prier pour toi ». Un brin provocant, un brin convaincu Roberto Ciurleo lance alors à Eléonore : « Si Robin des bois est un succès, ça sera grâce à Bernadette ! » Plus de 800.000 spectateurs plus tard, le producteur avoue : « On a une dette immense ».

De gauche à droite : Scott Price (Arrangeur – directeur musical de céline Dion), Roberto Ciurleo (producteur), Louis (ingénieur du son). Debout derrière, Grégoire (Compositeur), Grégory Deck (chanteur, qui jouera le commissaire Jacomet)

« Vous avez trouvé les mots justes »

Un ange passe dans le studio d’enregistrement. C’est le moment que choisit le chanteur Grégoire pour faire son entrée. Après avoir salué chaleureusement son équipe, place au sérieux et à la concentration. C’est sur ses musiques et sous sa houlette que les chanteurs de la comédie musicale travaillent. Roberto Ciurleo reprend : « L’une des particularités de ce spectacle est le travail que nous avons mené conjointement avec le sanctuaire de Lourdes et le père Régis-Marie, chapelain au sanctuaire ». En effet, les dialogues de Bernadette sont directement tirées des procès-verbaux. « Le père Régis-Marie, c’est la mémoire de Bernadette. On en avait souvent entendu parler et je dois avouer que j’appréhendais un peu cette rencontre. À notre deuxième rencontre, nous avons diffusé quelques titres du spectacle. Et c’est alors qu’il m’a confié : “J’ai été très ému, vous avez trouvé les mots justes”. À partir de ce moment-là, il a été notre guide et nous a mis en confiance. Plus globalement, je dirais que toutes les personnes rencontrées à Lourdes ont été extrêmement bienveillantes à notre égard ».

Le chanteur Grégoire dirige Grégory Deck

Une technologie au service de l’authentique

À titre d’exemple, lors de leur premier showcase à Lourdes en février, Roberto Ciurleo raconte l’histoire de ces religieuses qui ont prié pour l’équipe et qui ont apporté une statue de la Vierge Marie dans la loge des artistes. « Nous avons eu tant d’encouragements que nous ne soupçonnions pas », reconnaît-il avec humilité. » « “On n’a jamais chanté devant un public en pleurs”, m’ont même avoué plusieurs comédiens ! »

Et quelle place pour la technologie dans un spectacle qui retrace l’histoire même de l’humilité ? « Les technologies d’aujourd’hui nous permettent de recréer la grotte de Lourdes à l’identique… comme à son origine ! Les spectateurs vont se retrouver d’un seul coup à l’époque de Bernadette, il y a 160 ans. Cela va être bouleversant ! Il n’y a pas de jugement dans ce spectacle, c’est quelque chose de très heureux, de très vrai. Quand on est face à la grotte, on imagine cette gamine à genoux mais aujourd’hui tout est aménagé. Grâce aux technologies et à l’utilisation de l’eau, le spectacle est très poétique ; c’est en quelque sorte du théâtre musical. Je pense que ceux qui se rendront à la grotte après avoir vu le spectacle y trouveront quelque chose de différent. Peut -être qu’ils redécouvriront la simplicité et l’humanité qui se dégagent de Lourdes ». En ce dimanche de septembre, c’est aussi la simplicité qui domine le studio d’enregistrement, entre cafés, thés et croissants… Si c’est presque à regret que l’on quitte ce lieu, rendez-vous est pris pour le 11 février 2019, avec la sortie de l’album, et le 1er juillet prochain avec la comédie musicale qui se jouera à Lourdes jusqu’à fin octobre.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]