Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« L’amour vrai est la vraie liberté »

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE
Antoine Mekary | ALETEIA | I.MEDIA
Partager

Ce 12 septembre 2018, lors de l'audience générale, le souverain pontife a rappelé que la vraie liberté était d'être capable d'aimer son prochain.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Ce mercredi 12 septembre 2018, le pape François a pris la parole lors de l’audience générale du jour qui s’est tenue place Saint-Pierre. Il a abordé le thème de la liberté, affirmant que le véritable « esclave » est celui « qui n’est pas capable d’aimer ». Ceux qui succombent au péché, a-t-il insisté, sont « esclaves de leurs vices » et ceux-ci créent un « fossé » avec les autres. « L’amour vrai est la vraie liberté », a-t-il rappelé, citant des figures phares de chrétiens aimants qui sont allés jusqu’au don suprême d’eux-mêmes, saint Maximilien Kolbe (1894-1941) et le vénérable cardinal François-Xavier Van Thuan (1928-2002). À travers le martyre pour le premier et l’expérience de la captivité pour le second, ils ont vécu avec « une grande liberté d’âme ». Pour le pontife, « l’amour rend libre, même en prison ».

L’ego « enchaîne plus qu’une prison »

Au cours de sa catéchèse, le successeur de Pierre a poursuivi son enseignement autour du 3e commandement, celui qui porte sur le jour du repos. Selon le Deutéronome, ce repos vise à marquer la « fin de l’esclavage ». Or, s’il existe différents types d’esclavage, selon le Pape, « l’ego », lui, « enchaîne plus qu’une prison » car il fait tomber l’homme dans « l’échec de l’existence », à savoir le péché. Par sa mort et sa résurrection, le Christ a « rompu l’esclavage intérieur du péché » pour permettre à l’homme d’aimer. Pour les chrétiens, le jour du repos est donc fait pour célébrer le Christ.

Le pontife a également conseillé de prier la Sainte Vierge pour qu’elle enseigne à vivre le dimanche comme un « temps privilégié de rencontre avec le Seigneur ». Pour lui, elle « défend la foi et l’Église dans les dangers ».

Pour voir l’audience en images, cliquez ici :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]