Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Comment les Français appréhendent-ils la rentrée scolaire ?

MOTHER,DAUGHTER,BACK TO SCHOOL
Shutterstock
Partager

Que représente le budget de rentrée pour les Français ? L’Observatoire Cetelem a publié ce 21 août une étude qui aborde la question de la rentrée scolaire et montre comment les Français l’appréhendent.

À deux semaines de la rentrée scolaire, alors que les premiers vacanciers regagnent hardiment leurs pénates, la question du budget de rentrée se pose dans de nombreux ménages français. L’Observatoire Cetelem, qui s’intéresse aux modes de vie, vient de publier une étude sur le sujet, selon laquelle les parents d’élèves estimeraient ce budget à 433 euros en moyenne par an et par enfant. Cette période de rentrée scolaire évoque pour les Français « un moment […] pouvant engendrer du stress et nécessitant de l’organisation », même si plus de la moitié d’entre eux se déclarent reposés et sereins. Pour un tiers d’entre eux, ce moment important dans l’année est synonyme de stress et de fatigue. Mais l’on note également que 47% des 25-34 ans déclarent être « nostalgiques à ce moment de l’année ».

Que l’on soit parent ou non, les dépenses liées à la rentrée ont tendance à augmenter, ce qui contraint à anticiper son budget plusieurs mois à l’avance. Pour 39% des personnes interrogées, cette période de l’année est jugée préoccupante puisqu’elle reste difficile à financer. Mais malgré cela, 38% des Français se déclarent enthousiastes à l’approche de ce temps incontournable.

Les dépenses de rentrée incluent l’achat de fournitures et de manuels scolaires, mais aussi de vêtements, auxquels s’ajoute le coût d’activités extra-scolaires. Une dépense globale qui se situe à peine au-dessus du niveau de l’allocation de rentrée scolaire, qui concerne cette année environ 3 millions de familles françaises (et qui va de 368 à 401 euros, ndlr). Pour près de 80% des Français, certaines fournitures demandées sont inutiles, d’autant plus que certains enseignants font de nouvelles demandes à la rentrée. Et même si 71% des parents suivent ces listes à la lettre, 21% d’entre eux reconnaissent prendre quelques libertés. Et pourquoi ne pas aller plus loin ? Ce temps d’achat n’est-il pas le moment idéal pour interroger ses pratiques compulsives et acheter avec discernement, plutôt que de rester assujetti aux ors du marché et de la publicité ? Cahier en papier recyclé ? Trousse en cuir ? Pourquoi ne pas essayer, pas à pas, de profiter des achats de la rentrée scolaire pour prendre soin de notre belle planète ?

Enfin, 70% des parents interrogés déclarent que les courses de début d’année sont l’occasion de passer du temps avec leurs enfants. Profitez-en donc pour saisir cette opportunité au vol et partager un moment de qualité avec vos chérubins bien-aimés.

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]