Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les bienfaits de la menthe selon sainte Hildegarde

Partager

Aux côtés d’enseignements d’une haute qualité spirituelle, cette religieuse bénédictine allemande du XIIe siècle, Docteur de l'Église, a rédigé des ouvrages célèbres de médecine et de botanique inspirés par ses visions à propos des plantes médicinales et de la nature.

Pour Hildegarde de Bingen, « de même que le sel, ajouté avec mesure, relève les aliments, alors que, si l’on ajoute trop ou trop peu, ceux-ci sont mauvais, de même la menthe crépue, ajoutée à la viande, au poisson, ou à tout autre aliment, ou encore à la purée, leur donne un bon goût et les relève agréablement. Mangée ainsi, elle réchauffe l’estomac et assure une bonne digestion ». Nos grands-mères et les médecins ne peuvent que le confirmer.

La menthe soulage les maux de tête

La menthe est l’une des plantes aromatiques le plus utilisées au monde, de façon très différente selon l’endroit du globe. Avec ses 1.000 espèces, elle se développe à l’état sauvage. C’est la composante de tous les jardins monastiques français depuis le Moyen-Âge.

Cette plante médicinale possède des vertus digestives. Elle stimule la bile, apaise l’estomac grâce à sa concentration en fer et sa vitamine C. C’est aussi un excellent anti-douleur : elle soulage efficacement les piqûres d’insectes et les plaies. Certains essais cliniques mettent également en évidence ses bienfaits contre le mal de tête.

Elle relève le goût de façon exquise

En cuisine, n’hésitez pas à ajouter de jeunes feuilles de menthe crépue. Cueillie avant la floraison, elle relève de façon exquise le goût quand elle est hachée dans les potages et les sauces aux herbes… Qu’elle soit parsemée sur une viande, associée à des fruits rouges, glissée dans un cocktail ou infusée dans du thé ou du sirop, elle donne un parfum inimitable.

Enfin, après un repas trop riche, rien ne vaut une infusion de menthe (de l’eau bouillante et quelques feuilles infusées une petite dizaine de minutes) pour faciliter la digestion.

Découvrez les dix plantes remèdes pour l’âme et le corps :

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]