Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

6 conseils pour bien vivre sa grossesse en été

PREGNANT WOMAN
Partager

Coups de chaleur, nausées, jambes lourdes, fatigue... L'été n'est pas toujours synonyme de plaisir lorsque l'on est enceinte. Heureusement, quelques conseils pratiques permettent de prévenir ces petits maux et de vivre sereinement votre grossesse pendant les vacances d’été.

L’été est souvent un véritable casse-tête lorsqu’on attend un enfant. Faut-il davantage se reposer ? Faut-il boire plus d’eau ? Peut-on manger une glace ? Quel sport pratiquer ? Voici quelques conseils qui pourraient vous aider à vivre sereinement votre grossesse.

De l’eau, encore, encore et encore !

Même si cette recommandation est valable toute l’année, elle s’avère d’autant plus importante l’été. Elle est impérative en temps de canicule : avec la chaleur, on se déshydrate beaucoup plus vite. C’est pourquoi il est important de boire deux litres d’eau par jour lorsque l’on est enceinte afin d’éviter toute forme d’infection urinaire. Pour plus d’efficacité, privilégiez l’eau pétillante : le sel qu’elle contient réhydrate mieux le corps que l’eau plate.

Protégez-vous du soleil

Le soleil peut être très néfaste lorsque l’on attend un heureux événement. Protéger son visage et son corps est obligatoire afin d’éviter l’apparition du fameux « masque de soleil », ces taches sur la peau qui peuvent être irréversibles. Interdiction donc de rester sur la plage sans chapeau, sans tee-shirt et sans crème indice minimum 50 sur le corps.

Misez sur la natation

Pour vous, hors de question évidemment de pratiquer des sports extrêmes. Restez vigilante ! Même une balade à vélo peut être risquée. En effet, ce n’est pas le sport en lui même qui est risqué mais la chute. À partir du quatrième mois de grossesse, le corps devient de moins en moins souple. Mais, si la pratique du tennis, du roller, du judo, du vélo ou de l’équitation est fortement déconseillée, ce n’est pas le cas de la natation, qui est un sport idéal pour se muscler tout en douceur. Vous pouvez aussi vous exercer en marchant dans l’eau — un excellent moyen de diminuer la sensation des jambes lourdes, un désagrément classique de la grossesse, et de rester tonique.

Limitez le sucre dans vos menus

L’été, on est tenté de manger beaucoup de fruits. Cependant quand on est enceinte, même s’il s’agit de « bons sucres », le trop plein est mauvais pour la femme comme pour le bébé. Il est conseillé de réduire sa consommation de fruits à deux par jours et de supprimer au maximum les glaces, les boissons sucrées et, évidemment, les boissons alcoolisées – ces dernières étant très dangereuses pour le foetus. Le but est d’éviter de développer du « diabète gestationnel » (ou « diabète de grossesse » qui apparaît habituellement pendant le 2ème ou le 3ème trimestre de grossesse). Si vous craquez pour une bonne glace chocolat vanille, il n’y a rien de dramatique, mais privilégiez toujours le « fait maison ».

Faites attention aux produits du marché

Même si faire le tour des marchés fait partie des plaisirs de l’été, les produits proposés ne sont pas toujours bons pour la santé. Soyez vigilante sur les charcuteries et les fromages des marchés, qui peuvent transmettre la listériose, (bactérie qui se transmet à travers la charcuterie, les rillettes, les pâtés, certains fromages au lait cru, ou les légumes mal lavés…) ou la toxoplasmose (parasites qui infestent la viande mal cuite, les légumes crus mal lavés, les herbes aromatiques…). La règle d’or est de laver précautionneusement vos légumes, pour enlever tous les éventuels dépôts de terre. Vous pouvez également utiliser la technique de la « stérilisation bio », c’est à dire en nettoyant votre salade avec du vinaigre d’alcool blanc.

Écoutez votre corps

Ce n’est pas parce qu’il fait chaud que vous devez davantage vous reposer. Tout dépend des besoins de votre organisme. Le secret est d’écouter votre corps et adapter vos journées en fonction de votre état physique. Ne suivez pas — pour faire plaisir — le programme familial dense. En cas de forte canicule, évitez — comme tout le monde — de sortir pendant les heures les plus chaudes, restez à l’ombre et déplacez vous doucement pour éviter de gaspiller votre énergie. Soyez très à l’écoute de votre corps et en cas de besoin, n’oubliez pas de vous faire aider !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]