Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À la Montagne de Reims, marchez dans les pas d’un saint

REIMS CHAMPAGNE
Les forêts domaniales de la Montagne de Reims représentent 3.500 hectares.
Partager

Lieu de détente, de loisirs, de légendes ou de mémoire, la forêt tient une place importante dans le cœur des Français. Alors qu’elle recouvre 31% du territoire métropolitain, Aleteia en a sélectionné quelques-unes pour vous évader le temps d’un été. Découvrez aujourd’hui la Montagne de Reims.

Il est des forêts qui fleurent bon l’aventure et l’histoire. À la Montagne de Reims, qui rassemble les forêts domaniales de Verzy, d’Hautevillers et du Chêne à la Vierge, c’est plutôt un goût de champagne qui vient d’abord à la bouche. Et pour cause : d’une superficie de 3.500 hectares, elles se situent au cœur du Parc naturel régional et s’étendent sur un large plateau forestier dominant les coteaux viticoles de Champagne.

Si les amateurs de fines bulles y trouveront certainement leur compte, c’est aussi le cas des croyants et des curieux. La forêt du Chêne à la Vierge a été longtemps le lieu d’un pèlerinage quelque peu insolite. Le nom de la forêt provient d’une tradition orale qui raconte qu’au XIIIe siècle, un bûcheron trouva une statuette de la Vierge dans le cœur d’un chêne qu’il venait d’abattre. Le Chêne fut dès lors l’objet d’une grande vénération.

La statue de la Vierge miraculeuse date du XIIIe siècle

« En 1880, alors que l’Église catholique s’appuie sur le culte marial dans sa reconquête des âmes, le Chêne est béni par l’Archevêque de Reims (Mgr Langénieux ndlr) et un pèlerinage annuel est établi », précise l’ONF. Le troisième dimanche de septembre, une procession démarrait ainsi de l’église Notre-Dame du Chêne jusqu’au pied du Chêne où se tenait une messe ». Ce pèlerinage, qui attirait de nombreux croyants, dû malheureusement être arrêté en 1959 à cause de la dangerosité de la route départementale reliant Reims à Épernay, où la circulation devenait trop importante. La statue de la Vierge Miraculeuse, qui date donc du XIIIe siècle, se trouve actuellement dans la paroisse de Saint-Imoges, dédiée à Notre Dame du Chêne, qui a été bâtie en 1508 sur les ruines d’une ancienne église. Une reproduction a été placée sur l’actuel Chêne à la Vierge.

Sur les pas de saint Basle

La forêt de Verzy a elle aussi été marquée par l’héritage ecclésiastique de la région : c’est ici que saint Basle vécut plusieurs années et mourut. En 583, alors qu’il est âgé de 28 ans, Basle entra au monastère de la commune de Verzy. Il y passa plusieurs années jusqu’à ce qu’il devienne prêtre. Remarquant ses immenses qualités humaines et religieuses, ses frères souhaitèrent le nommer supérieur mais il refusa, préférant une vie d’ermite. Il décida donc de se retirer dans la forêt, sur la montagne où il construisit un oratoire et une cellule afin de se consacrer à Dieu.

CC BY-SA 3.0 / Lomita
Pour rappeler l'existence de saint Basle, une chapelle commémorative a été inaugurée en 1894.

Plusieurs miracles firent grandir sa réputation : il fit notamment jaillir des sources et rendit la vue à un aveugle. Il mourut le 26 novembre 620 à l’âge de 65 ans et fut enterré sur son lieu d’ermitage. Pour rappeler son existence, une chapelle commémorative a été construite en 1894 à l’entrée de la forêt de Verzy. Alors, prêt à marcher dans les pas d’un saint ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.