Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 25 juin |
Saint Prosper d'Aquitaine
Aleteia logo
Perles du Web
separateurCreated with Sketch.

Une messe pour demander de la pluie… en Belgique

GANT RAIN

Usoltceva Anastasiia I Shutterstock

Vianney de Villaret - publié le 19/07/18

En Belgique, la persistance de fortes températures et la faiblesse des précipitations font craindre aux météorologues une sécheresse comparable à celle de 1976. Une situation qui a conduit un curé de Namur a prendre les choses en mains...

Le Père François Vanandruel, prêtre de l’Emmanuel et curé de la paroisse Sainte-Julienne (Salzinnes-Namur) a publié sur son mur Facebook mercredi 18 juillet dans la soirée un post expliquant qu’il venait de célébrer une messe afin de demander de la pluie. Une situation qu’il qualifie lui-même d’exceptionnelle : « Je n’aurais jamais pensé devoir prendre cette messe en Belgique ».

Ce dernier souligne que « c’était une initiative personnelle à la lecture de plusieurs articles soulignant le manque d’eau actuellement » en Belgique. « Il me paraissait important de porter ce souci en paroisse ». En effet, un article de nos confrères de la RTBF précise que « les analystes craignent désormais une situation comparable à la grande sécheresse de 1976 ».




Lire aussi :
Y a plus de saisons ?

Une situation qui ne devrait pas s’améliorer tout de suite d’après les prévisions qui ne sont guère optimistes sur le volume de précipitations. Le curé reste toutefois confiant : « Non, le Bon Dieu n’a pas encore répondu. Mais j’ai confiance ».

Capture d_écran 2018-07-19 à 17.53.48

En décembre dernier, Mgr Xavier Malle, évêque de Gap et d’Embrun, en France, avait déjà proposé de prier dans les mêmes termes.

Tags:
Belgique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement