Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 19 juin |
Saint Jude
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Congrès de Versailles : Richard Ferrand offensif sur la PMA

RICHARD FERRAND

LUDOVIC MARIN / AFP

Richard Ferrand devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles, lundi 9 juillet 2018.

La rédaction d'Aleteia - publié le 10/07/18

Si le discours d’Emmanuel Macron devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles a été largement commenté lundi 9 juillet, celui de Richard Ferrand, député du Finistère et président du groupe LREM à l’Assemblée, a été marqué par son engagement en faveur de la PMA.

Député du Finistère et président du groupe La République en Marche à l’Assemblée, Richard Ferrand s’est exprimé lundi 9 juillet devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles. D’une durée de dix minutes, son discours a surpris par son engagement en faveur de la procréation médicalement assistée (PMA) et son interrogation sur la fin de vie.


SCIENCE,INVITRO

Lire aussi :
La bioéthique, quand le vocabulaire est détourné de son sens

« Notre société est traversée par des débats éthiques et philosophique dont le Parlement aura à se saisir pour les faire vivre, pour les éclairer et pour décider, a-t-il déclaré. Il n’est jamais bon que l’avènement du droit soit à la traine des évolutions sociétales. Les grands débats sont l’hygiène et l’oxygène de la démocratie, c’est pourquoi il nous faudra sans tarder inscrire à notre agenda l’élargissement de l’accès à la procréation médicalement assisté comme l’interrogation sur la fin de vie ».

Des propos qui revêtent une signification toute particulière dans la mesure où Emmanuel Macron ne s’est lui-même pas exprimé sur la révision des lois de bioéthique lors de son discours devant les parlementaires. Pour mémoire, alors que le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a rendu son rapport de synthèse des États généraux de la bioéthique début juin, le gouvernement vise la finalisation d’un projet de loi à l’été 2018 pour un dépôt au Parlement à l’automne et une adoption de la loi dans le courant du 1er semestre 2019.


BLANCHE STREB

Lire aussi :
PMA, fin de vie… les Français loin du consensus

Tags:
BioéthiqueGPA
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement