Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pour la Coupe du monde, l’Angleterre donne la « priorité aux familles »

GARETH SOUTHGATE,ENGLAND,SOCCER,FUTBOL
Marco Iacobucci EPP | Shutterstock
Partager

Jusqu'à présent, le respect de l’entraîneur anglais Gareth Southgate pour les familles des membres de son équipe a eu un effet positif sur tous les joueurs

Si vous n’avez pas vu le match entre l’Angleterre et la Colombie en huitième de finale de la Coupe du monde de football (1-1 (4-3)), sachez que l’un des moments décisifs de la rencontre fut le moment où l’entraîneur anglais, Gareth Southgate, haranguait ses joueurs, pour les conduire à la victoire pendant la séance des tirs au but. Mais ce n’est pas uniquement un excellent coaching qui a donné la victoire à l’Angleterre. Nombreux sont ceux qui louent la politique de l’entraîneur, qui place la famille au cœur du jeu, afin de donner un avantage à son équipe. Et la suite de la compétition lui a donné raison. L’Angleterre affrontera la Croatie en demi-finale après sa victoire sur la Suède samedi (2-0).

Dans le monde du football, particulièrement lors des grands tournois internationaux, les joueurs sont souvent séparés de leurs proches, pour être exclusivement concentrés sur leur objectif sportif. Les performances des joueurs sont meilleures sans les distractions de leurs épouses et de leurs familles. C’est du moins ce que l’on a toujours pensé. Et pourtant, Southgate, lui-même père de deux enfants, a renversé cette théorie pour mettre en place une politique de « priorité aux familles », comme le rapporte le journal britannique Daily Mail.

L’influence positive de la famille

Fort de son expérience d’époux et de père, l’entraîneur anglais reconnaît l’influence positive que peut avoir l’entourage familial sur ses joueurs, pour les motiver. C’est pour cela qu’il autorise les membres de son équipe à passer du temps avec leur famille pendant le tournoi. Southgate a lui-même choisi de passer du temps avec sa femme après le match qui a vu l’Angleterre l’emporter sur la Colombie, à l’issue du temps additionnel, et après une phase palpitante de tirs au but, ce qui n’était jusque là pas le fort de l’équipe anglaise.

Par le passé, il considérait que sa famille était là pour le garder « sain d’esprit, en dehors du terrain de jeu ». Mais mardi soir, l’entraîneur semblait comblé de joie de pouvoir célébrer sa victoire, entouré de son fils Flynn, de sa fille Mia et de sa femme, Alison… avec toute l’Angleterre.

Il y a un autre aspect chez Southgate que beaucoup ont tenu à saluer : son authentique compassion pour l’équipe adverse défaite. Une attitude qu’il aurait tiré de sa propre expérience. Il y a des années, Southgate avait manqué son tir au but, lors d’un match où l’Angleterre avait été éliminée de l’Euro 1996. Sachant ce que devait ressentir la Colombie, il a pris le temps de consoler Mateus Uribe, le joueur colombien qui a raté son tir au but, éliminant ainsi son équipe.

Southgate a récemment déclaré au quotidien britannique The Guardian : “Quand quelque chose ne va pas dans ta vie, ce n’est pas pour autant la fin. C’est une opportunité pour devenir plus courageux, sachant qu’il faut se battre dans la vie, sans cultiver de regrets”. Ce samedi 7 juillet, lors de leur prochain match, les joueurs anglais affronteront la Suède… et ils seront soutenus par leurs familles, toujours à leurs côtés.

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.