Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cinq choses que vous ne savez pas sur saint Thomas

L'INCRÉDULITÉ DE SAINT THOMAS
Domaine public
"L'incrédulité de saint Thomas" est un tableau peint par l'artiste baroque italien Caravage, vers 1601-1602. Il est conservé dans la galerie du palais de Sanssouci, à Potsdam, en Allemagne.
Partager

Saint Thomas est fêté le 3 juillet. Il est connu pour ses questions et ses doutes et on l'a qualifié d'incrédule. Et pourtant, sa vie d'apôtre est loin de se résumer à ses incertitudes.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

On l’appelait Didyme (le Jumeau) et il faisait partie du groupe des douze disciples choisis par Jésus. Saint Thomas est souvent considéré comme un sceptique, celui qui a besoin de toucher les plaies du Christ pour croire en sa résurrection. Mais connaissez-vous l’histoire de son apostolat en Inde, de ses reliques, de la ceinture de Marie ? Découvrez-les dans cette vidéo.

Cliquez ici pour découvrir les plus belles représentations de saint Thomas : 

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.