Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le pape François à Genève pour un voyage œcuménique

POPE SWISS
VBS I DDPS Nicola Pitaro
Le Saint-Père a salué deux enfants en costume traditionnel.
Partager

Le pape François est arrivé à Genève ce jeudi en milieu de matinée. Dans cette ville emblématique de la Réforme où il passera la journée, le Pape vient pour encourager à l’unité des chrétiens et rencontrer les catholiques du pays.

Comme le veut la tradition, le souverain pontife a été accueilli à son arrivée à Genève par le nonce apostolique, Mgr Thomas Gullickson, monté à bord de l’avion. Au sol l’attendait notamment Alain Berset, président de la Confédération helvétique, en compagnie de deux ex Gardes suisses. Après avoir reçu les honneurs militaires sur le tarmac de l’aéroport international, le successeur de Pierre s’est entretenu avec Alain Berset pendant une vingtaine de minutes.

Le Pape a ensuite rejoint en voiture le Conseil œcuménique des Églises (COE) situé dans la zone internationale de la ville, entouré d’un vaste parc. Le COE fête en 2018 son 70e anniversaire. Il regroupe 350 confessions chrétiennes. L’Église catholique y a le statut d’observateur associé. Le pontife a été accueilli dans la chapelle par le pasteur Olav Fykse Tveit, secrétaire général, et par Agnes Abuom, modératrice, pour un temps de prière liturgique.

À la suite de la lecture de l’épître de saint Paul aux Galates, le successeur de Pierre a pris acte des difficultés dans la recherche de l’unité entre chrétiens : divergences, pessimisme et animosités, alimentés par les siècles de divisions. Le pape François a proposé aux chrétiens une « conversion » pour mettre au jour la « racine » des divisions et se mettre sous la conduite de l’Esprit saint. Car la racine des divisions entre chrétiens, a expliqué le successeur de Pierre, c’est la mentalité « mondaine » qui s’est infiltrée : « On défendait d’abord ses intérêts propres, puis ceux de Jésus-Christ ». Dans la recherche de l’unité, il ne s’agit donc pas de défendre un intérêt « partisan » — ce qui correspondrait à « la logique de Judas » — ou des appartenances ethniques, « conservatrices ou progressistes ».

Entreprise évangélique “en pure perte“

Au contraire, l’œcuménisme est « une grande entreprise en pure perte ». Mais il s’agit d’une perte « évangélique », sous la conduite de l’Esprit. La seule « logique » qui porte du fruit est en effet celle de Pâques, plutôt que le « repli auto référentiel ».  « Que les distances ne soient pas des excuses ! », les a-t-il exhortés, appuyant ses paroles de la main. « Il est déjà possible de marcher dès maintenant selon l’Esprit », de prier, évangéliser, et servir ensemble. « C’est possible et cela plaît à Dieu ! ».

Voilà quelle est la route, a indiqué le pontife, avec aussi un but précis : l’unité. Car le chemin opposé, celui de la division, « conduit à des guerres et à des destructions ». Si le Seigneur nous demande l’unité, a encore relevé le Pape, « le monde, marqué par trop de divisions qui affectent surtout les plus faibles, implore » aussi l’unité.

Après la prière, le Pape doit se rendre à l’Institut œcuménique de Bossey, pour un déjeuner en compagnie des dirigeants du COE.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]