Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 octobre |
Saint Isaac Jogues
Aleteia logo
home iconBelles Histoires
line break icon

Emprisonné à tort, libéré par l’intercession de saint Jean Paul II, il rencontre le pape François

POPE FRANCIS GENERAL AUDIENCE

©VaticanMedia-Foto/CPP

Amaury Coutansais-Pervinquière - Publié le 14/06/18

Accusé à tort du viol et du meurtre d’une jeune fille, Tomasz Komenda avait prié saint Jean Paul II pour sa libération. Pour le remercier de sa sortie de prison, il est venu à Rome pour prier sur sa tombe et s’est finalement retrouvé dans les bras du pape François.

C’est l’histoire d’un miraculé. En 2000, Tomasz Komenda, Polonais de 23 ans, est accusé du viol et du meurtre d’une jeune fille de 15 ans. Malgré ses dénégations, il est reconnu coupable à cause d’une « preuve » scientifique : deux experts affirment que les traces de dents sur le corps de la victime correspondent à celles de Tomasz.

Une fois en prison, le jeune homme va vivre un enfer. En effet, les violeurs sont harcelés, humiliés et parfois même torturés par leurs codétenus. Et Tomasz ne peut compter sur les gardiens pour faire respecter un semblant d’ordre : ceux-ci « détournaient le regard », expliquera-t-il lors d’un entretien à la télévision polonaise.

Sa prière à Jean Paul II

Puisqu’il ne peut convaincre de son innocence, le jeune homme va chercher de l’aide. Bien que non-croyant, il se met à prier saint Jean Paul II. Du haut de son lit, le visage du Pape polonais le regarde, souriant depuis une photographie offerte par sa mère. « Si vous êtes saint, prie Tomasz, vous êtes là-haut avec cette fille. Si vous devez m’emmener là-haut, emmenez moi maintenant. Si je dois être libre, laissez-moi libre. »




Lire aussi :
Les conseils de saint Jean Paul II pour prier

Six mois après ce cri du cœur, un policier frappe à la porte de la cellule. Il ne croit pas à la culpabilité du jeune homme et va l’aider à le prouver. Après un an de démêlés juridiques, Tomasz est blanchi. « Le saint Pape m’a entendu », exulte-t-il. Et quand il est libéré à la mi-mai, il promet aussitôt de se rendre à Rome pour remercier Jean Paul II, sur sa tombe.

« Seuls sont respectés ceux qui tiennent parole », affirme un proverbe polonais. Et Tomasz mérite de l’être : moins d’un mois après sa sortie de prison, il est déjà dans la basilique Saint-Pierre. Entouré de son père et de sa mère, il se recueille devant l‘autel où se trouve le sobre tombeau de Jean Paul II.

François ému par son histoire

Ce que Tomasz ne sait pas, c’est que son histoire est parvenu jusqu’au Vatican. L’aumônier du Pape, lui-aussi polonais, Mgr Konrad Krajewski, en a eu vent. Le prélat — cardinal dans quelques jours — rejoint la famille et leur propose d’aller avec lui sur la place Saint-Pierre où le pape François tient l’audience générale du mercredi.

La Providence fait bien les choses : la petite famille parvient à se faufiler jusqu’au successeur de Pierre et à lui glisser quelques mots. Ému par ce qu’il entend, François prend spontanément Tomasz dans ses bras pour une longue embrassade. Puis il demande à son photographe de réaliser des photos de lui avec le jeune homme.


SAINT POPE JOHN PAUL II - GUGEL ANGELO

Lire aussi :
« L’ange gardien » de Jean Paul II se confie pour la première fois

L’histoire ne s’arrête pas là : la famille Komenda est invité à déjeuner par Mgr Krajewski. Le repas est préparé par Enzo, qui a lui aussi passé de longues années derrière les barreaux. « Je vais lui préparer un festin comme jamais il n’a pu en avoir avant ! », s’exclame le cuisinier.

Aleteia vous propose de découvrir dix photos inédites de saint Jean Paul II

Tags:
JusticePape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
3
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
4
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
5
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
6
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
7
Mathilde de Robien
Les questions à se poser pour savoir si on aime vraiment
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement