Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Le monde prie pour le Guatemala

GUATEMALA
Partager

Après l’éruption du Volcan de Feu au Guatemala, le 3 juin dernier, le pape François s’est dit "profondément peiné".

Le souverain pontife adresse ses prières au Guatemala, a annoncé ce mardi 5 juin, le Bureau de presse du Saint-Siège. Dans un télégramme adressé à Mgr Nicolas Thévenin, nonce apostolique, le successeur de Pierre affirme qu’il « offre des suffrages pour le repos éternel des morts », ainsi que ses prières pour toutes les victimes de ce « désastre naturel ».

Le Volcan du Feu — situé sur la côte ouest du Guatemala, près d’Antigua — est entré en éruption, dimanche 3 juin. Au moins 69 morts ont été dénombrés dans les villages alentours. 4 500 personnes ont été évacuées et l’on estime à 1,7 million d’habitants touchés par cette catastrophe naturelle. Un deuil national de trois jours a été décrété par le Gouvernement de ce pays de l’Amérique central.

Le cardinal Parolin, l’auteur du télégramme au nom du Pape, transmet également les condoléances du souverain pontife aux proches « qui pleurent la perte de leurs êtres aimés, ainsi qu’à ceux qui travaillent dur en aide aux sinistrés ». Le Pape invoque pour eux les dons de « la solidarité, la sérénité spirituelle et l’espérance chrétienne ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]