Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aidez-nous à garder la lumière allumée.
ENGAGEZ-VOUS
Aleteia

La « Reine du Guatemala » dans les jardins du Vatican

VIRGIN OF EL ROSARIO
Partager

Après la Vierge de Copacabana, expression de la foi du peuple de Bolivie, l’année dernière, une mosaïque de Notre-Dame du Rosaire du Guatemala rejoint d’autres Vierges sud-américaines dans les jardins du Vatican.

C’est en présence de hauts responsables de l’État de la cité du Vatican, de l’Église guatémaltèque et du corps diplomatique, qu’a eu lieu, le 29 mai, la pose et la bénédiction d’une mosaïque de « Notre-Dame du Rosaire », sainte patronne du Guatemala, dans les jardins du Vatican. La cérémonie haute en couleurs et musique, témoigne des « excellentes relations bilatérales » entre les deux États, avait souligné Alfredo Vásquez Rivera, l’ambassadeur du pays près le Saint-Siège, en annonçant l’événement un mois auparavant.

Cette mosaïque de plus d’un mètre sur deux, entourée d’un cadre en marbre, représente une Vierge couronnée portant dans ses bras l′Enfant Jésus. Plus de dix artisans de deux ateliers florentins, en Italie, ont participé à sa réalisation, avec la participation d’un prêtre et architecte guatémaltèque, Antonio Porras. Leur principal souci : que « la mosaïque représente parfaitement l’identité guatémaltèque avec ses formes et couleurs géométriques, et reflète tout l’amour que le peuple Guatémaltèque nourrit pour Marie, qui veille sur eux comme une Mère.

VIRGIN OF EL ROSARIO
Vatican News - Español | Youtube

Au Guatemala, la dévotion à Notre-Dame du Rosaire est très ancienne. Elle a été introduite par les premiers missionnaires au XVIe siècle. Proclamée patronne de la ville de Santiago en 1651, elle a été déclarée solennellement « Reine du Guatemala » en 1933. Le pape Pie XI (1922-1939) l’a ensuite canoniquement couronnée en janvier 1934. La mosaïque n’est pas la première image sud-américaine de la Vierge à avoir sa place dans la cité du Vatican. Nous trouvons la Vierge de Copacabana, patronne de la Bolivie, arrivée en septembre 2017, et la Vierge de la Charité de Cuba, qui y est depuis 2014, après Notre-Dame de Guadalupe du Mexique, sous Benoît XVI.

Le 31 mai au soir, comme le veut la tradition, le mois marial se conclura par une procession aux flambeaux dans les jardins du petit État, assorti du chapelet récité par les employés du Vatican. La procession se terminera devant la grotte de Lourdes.

Tags:
Vatican
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]

Des millions de lecteurs à travers le monde - dont plusieurs milliers de chrétiens du Moyen-Orient - comptent sur Aleteia pour s'informer, trouver de l'inspiration et des encouragements. Soutenez cette édition par vos dons.