Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Italie : deux petites siamoises entament une nouvelle vie

ALGERIAN SIAMESE TWINS SEPARATED BAMBINO GESÙ HOSPITAL
Partager

L’hôpital Bambino Gesù laisse partir ses petites siamoises pour une nouvelle vie chez elles, en Algérie, après le succès de l’opération qui les a séparées, vécue par tout le personnel comme une expérience professionnelle et humaine unique.

Quelle émotion pour les parents et tout le personnel médical du Bambin Gesù, de voir les deux fillettes, Rayenne et Djiehene, quitter cahin-caha, mais de chaque côté de leur papa, l’hôpital pédiatrique du Vatican, après avoir été unies par la poitrine et le ventre puis séparées en octobre dernier, au cours d’une lourde intervention. Tout le monde était là pour faire la fête autour des « anciennes » petites siamoise arrivées d’Algérie après leur naissance : la présidente de l’hôpital, Mariella Enoc, le directeur du service chirurgie, Alessandro Inserra, et tout l’équipe de médecins et infirmiers.

Les petites jumelles s’envoleront pour l’Algérie lundi 14 mai. Elles ont deux ans et seront suivies dans un centre médical à Madaura. Le papa des fillettes, Athmane Mebarki, commente : « Depuis le jour de notre arrivée ici que de choses ont changé ! ».  Il a du mal à réaliser : « Maintenant elles se mettent debout toutes seules, elles ont pris du poids et vont bien. Beaucoup mieux qu’au début. Il n’y a pas si longtemps encore mon épouse et moi n’imaginions pas ce que l’avenir nous réservait, mais maintenant, l’heure est venue de rentrer chez nous ! ».

Rayenne et Djiehene, comme on le voit dans la vidéo réalisée par l’hôpital Bambino Gesù, et relayée par Vatican news, effectuent leurs premiers pas et prononcent quelques mots en italien, comme maman, papa, ciao, acqua (eau)… Leur réhabilitation sera très suivie et nécessitera d’autres petites interventions de nature esthétique. Le directeur du service chirurgical, Alessandra Inserra est ému de les voir partir mais heureux de les voir bien portante. Les deux fillettes ont encore quelques difficultés à rester droites et marcher correctement. Mais le travail de récupération est en bonne voie, les progrès sont immenses et « avec le temps elles récupèreront », assure le chirurgien.

Les jumelles siamoises ont été opérées en octobre dernier par une équipe pluridisciplinaire d’environ quarante personnes dirigée par le professeur Inserra. Des modèles et des impressions 3D des jumelles avaient été réalisés pour préparer l’intervention — qui a duré dix heures — reproduisant dans le moindre détail la structure des fillettes, les organes, le réseau vasculaire et leur taille. Une préparation de onze mois avant la séparation, aussi complexe que délicate, a témoigné l’équipe, mais que celle-ci a vécu comme une expérience « exaltante » aux plans « professionnel » et « humain ».

Tags:
santé
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]