Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

La Résurrection c’est maintenant !

EMMAUS CARAVAGGIO
Domaine Public
Partager
Commenter

En ce mercredi de Pâques, au milieu de cette octave de Pâques, reprenons le récit des disciples d’Emmaüs. Vous vous souvenez, ces deux hommes qui quittent Jérusalem, affligés par la mort de Jésus et qui doutent de l’annonce de sa résurrection. Sur leur chemin, se joint à eux un mystérieux voyageur.

Vous le savez, mais eux ne le savaient pas, ce compagnon de route était le Christ ressuscité. Et il s’est mis à leur expliquer les écritures. « La lumière de la Parole faisait fondre la dureté de leur cœur et “ouvrait leurs yeux”. Entre les ombres du jour déclinant et l’obscurité qui envahissait leur esprit, ce Voyageur était un rayon de lumière qui ravivait en eux l’espérance et qui ouvrait leurs cœurs au désir de la pleine lumière », précisait Jean Paul II.

Puissance de la Parole de Dieu ! Lumière pour éclairer nos vies !

Reste avec nous Seigneur !

Vous connaissez la suite de ce récit des disciples d’Emmaüs : les deux marcheurs supplient leur compagnon de route de rester avec eux et c’est lors du repas que Jésus se révèle à eux, rompant le pain. Leurs yeux s’ouvrent.

Quand nous nous interrogeons, quand nous doutons, quand nous sommes déçus, et cela nous arrive bien souvent dans notre vie spirituelle, croyons que nous ne sommes pas seuls : « le divin Voyageur continue à se faire notre compagnon pour nous introduire, en interprétant les Écritures, à la compréhension des mystères de Dieu », précisait Jean Paul II.

Une messe sur le chemin d’Emmaüs

C’est exactement ce qui se passe à la messe : d’abord la Parole de Dieu qui éclaire notre foi et notre vie, puis c’est le Pain de Vie « par lequel le Christ réalise de la manière la plus haute sa promesse d’être avec nous “tous les jours jusqu’à la fin du monde”. À la messe, « le Christ nous présente à nouveau le Sacrifice accompli une fois pour toutes sur le Golgotha. Tout en y étant présent comme Ressuscité, Il porte les signes de Sa Passion, dont chaque Messe est le « mémorial ». L’athlète de Dieu insiste pour que l’Eucharistie, qui est un grand Mystère, soit bien célébrée. Il nous demande que la Messe soit placée au centre de notre vie chrétienne.

Faisons nôtre cette prière que Jean Paul II avait écrite à partir de l’Évangile des disciples d’Emmaüs :

Reste avec nous, Seigneur !
Continue de faire route avec nous
Et de nous relever quand nous tombons !
Continue de nous ouvrir le cœur à la compréhension de Ta Parole
Afin qu’elle embrase notre âme au feu de ton amour !

Toi, Jésus, vrai Pain de Vie,
Offert pour notre Salut,
Reste avec nous,
Reviens au milieu de nous !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]