Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 12 avril |
Saint Jules Ier
home iconAu quotidien
line break icon

Certains mots peuvent totalement changer la vie d’une personne

GIRL SMILE

Garetsworkshop I Shutterstock

Sophia Swinford - Publié le 04/04/18

Ce ne sont que des mots gentils et des encouragements, mais ils peuvent changer la vie de quelqu’un.

Sainte Thérèse disait : « Un mot ou un sourire suffisent souvent à donner une nouvelle vie à une âme découragée. » C’est exactement l’expérience qu’a relatée récemment un utilisateur de Twitter, Ed Solomon, écrivain, qui raconte comment un acte de bonté a changé la vie d’une femme qui, enfant, était constamment harcelée et agressée verbalement par sa mère.


Sad Girl

Lire aussi :
Amitié, amour, travail… Comment refaire confiance après une blessure

Un jour, alors qu’elles étaient dans un ascenseur, la mère a une nouvelle fois malmené sa fille de 11 ans devant un groupe d’inconnus. En sortant de l’ascenseur une inconnue l’a rattrapée et lui a murmuré : « Hé, ce n’est pas de ta faute. C’est elle. » C’était un simple commentaire, mais ce fut un cadeau pour la jeune fille pendant de nombreuses années. Cette jeune fille, aujourd’hui âgée de 53 ans, confie que lorsque la vie s’obscurcit, lorsqu’elle entend encore résonner la voix de sa mère qui lui dit qu’elle est une bonne à rien, alors elle revoit le visage de cette étrangère qui acquiesce, avant que les portes de l’ascenseur ne se referment.

L’auteur du tweet conclut en encourageant chacun à oser exprimer des mots d’encouragement ou des compliments, même à un inconnu. On ne mesure pas l’immense impact positif qu’ils peuvent avoir. En réponse à ce tweet, de nombreuses personnes ont partagé leurs propres expériences : des mots de gentillesse qui les ont aidés à traverser des moments difficiles, des souffrances d’enfants au stress d’être une nouvelle mère.

« J’ai été battue et abusée quand j’étais petite et ma maîtresse m’a chuchotée à l’âge de 9 ans : “Un jour tu écriras toutes tes merveilleuses histoires et les gens écouteront la petite fille que tu caches en ce moment… et vous serez fière de vous.” Je n’ai jamais oublié Mlle Miller. »

« Je n’ai jamais oublié la femme qui a tendu la main et m’a touché le coude alors que j’étais au bord des larmes, négociant avec un gamin allongé au beau milieu d’une rue animée. “Vous faites un travail incroyable”, m’a-t-elle dit. »

Rappelons-nous que des petits mots de gentillesse peuvent devenir une véritable bénédiction pour toute une vie, et n’hésitons pas à en prodiguer chaque fois que nous voyons quelqu’un qui pourrait avoir besoin d’un peu d’encouragement.




Lire aussi :
Quatre bonnes actions à faire dans le secret

Tags:
solidarite
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
2
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
3
Attentat Indonésie
Agnès Pinard Legry
Attaque de la cathédrale de Makassar : le geste héroïque de Kosma...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Agnès Pinard Legry
Une proposition de loi sur l’euthanasie, ultime ligne rouge éthiq...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
VISITING GRAVE
Mathilde de Robien
Perte d’un enfant : comment garder une mémoire « juste » ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement